Politique Politique , Sécurité




Tchad : cinq policiers révoqués pour faute grave avec suspension des droits à pension

Un décret rendu public ce lundi 22 août 2022, révoque du corps de la Police nationale, deux commissaires principaux et…

Un décret rendu public ce lundi 22 août 2022, révoque du corps de la Police nationale, deux commissaires principaux et trois gardiens de la paix pour faute grave.

Le président du Conseil militaire, dans son décret, évoque les dispositions de l’article 151, point I et de l’article 152 de Loi N 019/PCMT/2022 du 04 juillet 2022, portant Statut Général des Personnels du Corps de la Police Nationale, pour destituer cinq policiers pour : « faute grave contre l’honneur de nature à déconsidérer publiquement la fonction. »

Il s’agit des commissaires principaux, Abakar Mahamat Seid, et Noubarangue Daniel en service dans la province du Logone occidental. Des gardiens de la paix, Kilondjai Ndalinan et Nodjitone Macky, tous deux en service dans la province du Logone occidental. Le 5ème policier démis est le gardien de la paix, Mekila Elysee en service à la Direction général des renseignements et de l’Investigation (DGRI).