Tchad : l’armée a neutralisé 15 terroristes et détruits plusieurs engins

Deux confrontations ont eu lieu entre l’armée tchadienne et les éléments de la secte terroriste Boko Haram le 24 septembre…

Deux confrontations ont eu lieu entre l’armée tchadienne et les éléments de la secte terroriste Boko Haram le 24 septembre 2020. 5 terroristes ont été tués et trois soldats blessés

Les accrochages ont eu lieu dans les localités de  Barkalam et Bilabrim, dans les provinces du Lac, près de la frontière avec le Nigéria, informe le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement Chérif Mahamat Zene. 15 terroristes sont tombés dans les mailles de l’armée nationale tchadienne.

Les soldats ont également détruit trois hors-bords et saisi des armes que détenaient les djihadistes. Douze otages ont été libérés dont trois femmes, deux jeunes filles et sept enfants

Trois soldats tchadiens ont été blessés au cours des accrochages, 1 à Barkalam et l’autre à Bilabrim. Ces derniers ont d’urgence été évacués à N’Djamena par les agents de santé pour une prise en charge.