Tchad : le protocole d’Etat annonce l’élévation de Mahamat Idriss Deby au grade de général d’Armée

C’est officiel, Mahamat Idriss Deby est désormais général d’Armée. Il est apparu pour la première fois sous sa nouvelle casquette…

le protocole d’Etat annonce l’élévation de Mahamat Idriss Deby au grade de général d’Armée
C’est officiel, Mahamat Idriss Deby est désormais général d’Armée. Il est apparu pour la première fois sous sa nouvelle casquette le 1er décembre 2021. Pour taire les polémiques, le protocole d’Etat présente les formules consacrées dans les usages et pratiques protocolaires.

 

Dans un communiqué du 02 décembre, la Direction générale du protocole d’État de la présidence de la République passe une double information. D’abord le passage de général de corps d’armée pour général d’armées par Mahamat Idriss Deby. Ensuite les usages protocolaires à l’écrit comme à l’oral.

Les formules fixées sont les suivantes :
1- Correspondances générales adressées au chef de l’État.

A- À l’écrit
• Au Général
Président du conseil Militaire de Transition
Président de la République , Chef de l’État
Ou
Au Général Mahamat Idriss Deby Itno
Président du Conseil Militaire de Transition
Président de la République, Chef de l’État

2- Les militaires ( à l’écrit)
• Au Général Mahamat Idriss Deby Itno
Président du Conseil Militaire de Transition
Président de la République, Chef de l’État
Chef suprême des armées.

  • À l’oral (pour les militaires), la formule est :
    • Mon Général

3-De manière générale la formule consacrée à l’oral est :
Excellence

4- Actes administratifs (décrets , arrêtés) et correspondances soumis à la signature de Chef de l’État .
La formule est :
Général Mahamat Idriss Deby Itno
Président du Conseil Militaire de Transition
Président de la République, Chef de l’État.

Tchad : le général Idriss Deby élevé au titre de maréchal par les députés tchadiens

La direction générale du protocole d’État de la présidence de la République compte sur la bonne compréhension de l’opinion publique . Elle demande à l’opinion publique de se conformer aux formules et appellations sus mentionnées.