Tchad : la FIFA autorise la Fédération de football d’organiser de nouvelles élections

Dans une correspondance adressée à la Fédération  tchadienne de football association (FTFA), le FIFA demande d’engager le processus électoral afin de désigner les nouveaux dirigeants dans les brefs délais.

Dans son courrier du 24 février, la Fédération internationale de football association (FIFA) donne des orientations devant aboutir à l’élection du prochain exécutif de la Fédération tchadienne de football. Le processus doit obéir à un double principe, à en croire la note de l’instance faitière du football.

Premièrement, la FIFA autorise, les membres de la FTFA à faire convoquer une première assemblée générale extraordinaire dans les plus brefs délais statutaires, afin de traiter deux points. Notamment la Confirmation de la reprise du processus électoral à zéro. Ensuite, les élections des membres des commissions électorales qui auront à charge l’organisation et la supervision des élections du futur comité exécutif de la FTFA. Ainsi que la Commission de Discipline et d’Ethique qui sera chargée du contrôle d’éligibilité et d’habilitation des candidats conformément à l’annexe A des Statuts de la FIFA.

A cet effet, la FIFA suggère qu’un appel à candidature soit lancé dans le cadre des élections des membres des commissions électorales. Les candidats aux différents postes devront par ailleurs remplir les conditions d’éligibilités prévues dans les Statuts et code électoral de la FTFA (édition de 2023).

A l’issue de la mise en place des commissions électorales par l’Assemblée Générale de la FIFA, lesdites commissions devront préparer une feuille de route détaillée qui aboutira à la tenue d’une deuxième Assemblée Générale laquelle élira le nouveau comité exécutif de la FTFA La FIFA se tiendra à disposition des commissions électorales pour toute question toute au long du processus électoral.

 

Tchad : le ministre des Sports relance le processus électoral à la Fédération football

En visioconférence, le ministre tchadien en charge des Sports, Bravo Ouaidou s’est entretenu le 24 janvier 2024, avec le directeur Afrique de la FIFA, Gelson Fernandes.

 

Les échanges ont porté sur la reprise du processus électoral de la Fédération Tchadienne de Football Association (FTFA). Le ministre a émis le vœu de reprendre le processus électoral afin d’aboutir à la mise en place d’un exécutif à la tête de la Fédération Tchadienne de Football Association. « C’est la seule condition pour permettre la relance du développement du football dans notre pays », a-t-il ajouté.

Le directeur Afrique de la FIFA, est d’accord pour la reprise du processus électoral. D’autres échanges sont prévus dans les prochains jours pour déterminer les conditions de la reprise du processus.

Pour mémoire, en novembre 2023, la FIFA a interdit la tenue de l’assemblée générale extraordinaire élective prévue à la Fédération tchadienne de football association.

Tchad : les rideaux se referment sur les travaux de renforcement des capacités des femmes citoyennes

Initiées par le Conseil National des Femmes du Tchad (CONAF-TCHAD) et le Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires, les activités du projet d’autonomisation et de renforcement des capacités citoyennes des femmes du Tchad se sont refermées le 04 mars 2021

Ces travaux avaient pour objectif d’outiller les femmes et les leaders d’opinion, sur l’appropriation des textes et organes qui régissent et accompagnent le processus électoral au Tchad.  300 participants issus de 15 partis politiques ont pris part à ces travaux de 3 jours.

Les modules étaient entre autres, le cadre juridique et institutionnel régissant les élections au Tchad, mode de scrutin et conditions de participation aux élections législatives et locales ; les opérations électorales ; élections, genres et responsabilités des élus ; et le dividende démographique.
La ministre de la Formation professionnelle et des Petits métiers, Achta Ahmat Breme rassure que  cette belle initiative de formation vient en appui aux actions du gouvernement concernant le processus électoral en cours. Elle exhorte les responsables des provinces à faciliter l’organisation des formations dans les 22 provinces du pays.

Tchad : l’ambassade des Etats-Unis ne reconnait pas être auteure d’un communiqué

Depuis le 21 février 2020, certains médias tchadiens ont diffusé un prétendu communiqué de presse qui aurait été publié par cette institution.

De ce communiqué de presse, l’ambassade des Etats-Unis au Tchad dit ne pas être l’auteure. Cette institution diplomatique explique que le prétendu communiqué diffusé le 21 février 2020,  par certains médias tchadiens est la version modifiée de son communiqué publié le 7 juin 2019. L’ambassade précise ne pas avoir rediffusé ce communiqué.

On peut lire dans ce communiqué, que l’ambassade se félicite de l’évolution du processus électoral en cours et demande au gouvernement d’autoriser sans délai des partis politiques qui répondent aux critères légalement.

L’ambassade des Etats-Unis précise aux hommes des médias que tout communiqué qui n’est pas publié sur son site et sa page Facebook ne constitue pas un communiqué officiel.

Tchad : l’opposition démocratique annule sa participation au processus électoral

Dans un communiqué de presse rendu public le samedi 30 mars 2019, l’opposition démocratique tchadienne dit s’être réunie pour analyser la situation politique en cours.

Pour l’opposition démocratique, la mise en place de la Céni (Commission électorale nationale indépendante)  et la désignation de son président ne respectent ni la loi 30/PR/2018 du 30 novembre 2018 ni le consensus exigé.

Les partis politiques de l’opposition démocratique exigent l’annulation du décret N°216/PR/2019 du 21 février 2019 portant désignation des membres de la Céni. Ils récusent la nomination du président de la Céni par décret N°325/PR/2019 du 27 mars 2019.

En outre, les partis politiques de l’opposition gèlent leur participation au Cadre national de dialogue politique (CNDP), jusqu’à nouvel ordre. Le communiqué de presse porte la signature du chef de fil de l’opposition démocratique, Saleh Kebzabo.