Election à la fédération de football : le directeur régional de la FIFA à la primature

Dans le cadre des brouilles liées à l’organisation de l’Assemblée générale élective de la Fédération Tchadienne de Football Association, le premier ministre reçoit ce 30 novembre une équipe de la FIFA.

La délégation est conduite par, Gelson Fernandes, directeur régional de la division associations membres pour l’Afrique de la FIFA. D’après la primature, le responsable de la FIFA a affiché une volonté engagée dans le développement des Sports au Tchad en général et le football particulièrement. « Au cours de ces échanges, la FIFA et ses collaborateurs, s’engagent à collaborer avec le Tchad pour l’épanouissement de la jeunesse tchadienne dans les compétitions, tout en construisant des infrastructures permettant le développement du sport. »

Aussi, le premier ministre, Saleh Kebzabo, a plaidé auprès de la FIFA afin qu’elle puisse placer le Tchad en priorité. Le chef du gouvernement souhaite que : « que le football tchadien retrouve ses lettres de noblesse. »

Cette rencontre survient également à un moment ou la FIFA a ordonné la suspension de l’AG de ce jour. La justice tchadienne a conforté l’instance faitière dans sa décision en, ordonnant au commandant de brigade du 6e arrondissement de mettre des éléments « en nombre suffisant », aux fins de « suspendre » la tenue de l’AG élective de la Fédération tchadienne de football association (FTFA).

Tchad : la FIFA prolonge le mandat du comité de normalisation du football

Le 11 novembre 2022, le Bureau du Conseil de la FIFA a décidé de prolonger le mandat du comité de normalisation de la Fédération tchadienne de football jusqu’au 30 avril 2023 au plus tard

Le mandat du comité de normalisation du football dirigé par Jacqueline Moudeina a été prolongé. Il était censé prendre fin le 15 novembre 2022. Sa mission consiste à gérer les affaires courantes de la FTFA, réviser les statuts et le code électoral de la FTFA afin de garantir leur conformité avec les exigences et principes des Statuts de la FIFA, et veiller à leur adoption par l’assemblée générale de la FTFA, élaborer, avec l’aide de la FIFA.

Après un an d’exercice, le Bureau du Conseil de la la FIFA, instance faitière du football décide de laisser la gestion du football à cette équipe jusqu’au 30 avril 2023 au plus tard.

Toutefois, la FIFA note que certaines missions clés du mandat du comité n’avaient pas été remplies, principalement en raison de la pandémie de Covid-19 mais aussi de la situation générale dans le pays, qui fait face à une crise politique et humanitaire sans précédent.

« Si des avancées ont été réalisées, notamment par rapport à la reprise de la Premier League, cette décision répond principalement à la volonté de donner au comité de normalisation le temps nécessaire pour mener à bien l’ensemble des missions définies dans son mandat »

Il est à rappeler que les personnes qui constituent la commission de normalisation de la Fédération Tchadienne de Football ne peuvent en aucun cas candidater aux prochaines élections de ladite fédération.

Tchad-football : les membres du Comité de normalisation sont connus

Les membres du Comité de normalisation du football tchadien ont été désignés le 21 décembre par la FIFA. Ledit comité sera piloté par Mme Jacqueline Moudeina.

La décision a été envoyée à la Secrétaire générale de la Fédération tchadienne de football association (FTFA). Le Comité de normalisation du football est constitué de :

– Présidente : Me. Jacqueline Moudeina ;
– Vice-président : Naïr Abakar ;
– Membre : Abakar Moussa ;
– Membre : Mme. Eugénie Mbainaye.

Cette équipe a jusqu’au 15 novembre 2021 pour gérer les affaires courantes de la FTFA. Réviser les statuts et le code électoral de la FTFA afin de garantir leur conformité avec les exigences et principes des Statuts de la FIFA. Le Comité doit veiller à leur adoption par l’assemblée générale de la FTFA, élaborer, avec l’aide de la FIFA. Aussi un accord de coopération entre le ministère des Sports et la FTFA qui définira des responsabilités et des objectifs pour chaque partie et agir en qualité de commission électorale pour l’organisation de l’élection d’un nouveau comité exécutif de la FTFA. L’élection se déroulera sur la base des statuts et du code électoral révisés.

Tchad : la FIFA nomme un Comité de normalisation pour gérer le football

Il est important de préciser que les membres du comité de normalisation ne peuvent être éligibles aux élections même s’ils venaient à démissionner.

La FIFA suspend les fédérations tchadienne et pakistanaise

Les sélections et clubs du Tchad et du Pakistan sont provisoirement interdits de toute compétition internationale, à cause «d’ingérences politiques»

 

La FIFA a suspendu les fédérations tchadienne et pakistanaise de football en raison d’ingérences politiques, privant provisoirement les sélections et clubs des deux pays de toute compétition internationale, a-t-elle annoncé mercredi.

Concernant le Tchad, l’instance a sanctionné la récente dissolution inexpliquée de la fédération (FTFA) par le ministre des Sports, qui avait déjà valu au Tchad d’être disqualifié le 22 mars, des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations.

Les autorités de N’Djaména ont «définitivement retiré» à la FTFA sa délégation de pouvoirs, se sont emparées de ses locaux et ont établi «un comité national chargé de gérer temporairement le football tchadien», énumère la FIFA.

L’instance lèvera sa suspension «dès que les décisions gouvernementales seront annulées et que la direction de la FTFA, avec à sa tête le président Moctar Mahamoud Hamid, aura pu confirmer à la FIFA qu’elle a repris possession de ses locaux», précise-t-elle.

«Ingérence de tiers»

La Fédération pakistanaise de football (PFF) est-elle suspendue «en raison d’ingérence de tiers», après la récente prise de contrôle de son siège par l’ancien président de la fédération, Syed Ashfaq Hussain Shah, et ses partisans.

Le Bureau du Conseil de l’instance a fustigé «une prétendue décision de certains individus» visant «à destituer le comité de normalisation désigné par la FIFA» et chargé d’organiser des élections régulières, afin de réinstaller au pouvoir Syed Ashfaq Hussain Shah.

«Cette suspension ne sera levée qu’une fois que le comité de normalisation de la PFF aura confirmé à la FIFA avoir repris le contrôle des locaux de la fédération, de ses comptes, de son administration et de ses canaux de communication», précise la FIFA.

Source : lematch.ch

Tchad : la FIFA met en garde contre l’ingérence dans les affaires de la FTFA

La Fédération international de football association (FIFA) accuse une fin de non-recevoir à la demande du ministère des sports sur la suspension du processus électoral de la Fédération tchadienne de Football association (FTFA)

Le 03 décembre 2020, la Fifa a répondu à la note du ministre des sports suspendant la tenue de l’assemblée générale à la FTFA. Le courrier de l’instance faitière du football est signé du Directeur de la division des associations membres, M. Véron Mosengo-Omba. Il autorise la Fédération tchadienne de football association à poursuivre le processus électoral et à tenir l’assemblée général élective prévue le 12 décembre 2020.

La Fifa va plus loin, elle fait savoir au ministère qu’il n’est pas de son ressort de suspendre le processus électoral d’une association membre. La FIFA fait savoir qu’elle pourrait prendre des sanctions à l’égard du football tchadien si le ministère tient à s’ingérer dans les affaires de la FTFA, qui a autonomie de fonctionnement et de gestion.

Pour rappel, le 27 novembre 2020, le ministre des sports a instruit la suspension de l’organisation de l’assemblée générale de la FTFA pour irrégularités constatées dans les textes avec des contradictions. La suspension visait à réajusté les incohérences avait écrit le ministère de tutelle à la FIFA.

 

La FIFA suspend le président de la CAF pour 5 ans pour détournement de fonds

Le président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad est suspendu de toutes activités relatives au football. La décision lui a été notifiée ce 23 novembre par la commission d’éthique de la Fifa

La Commission d’Éthique indépendante a jugé Ahmad Ahmad, président de la Confédération Africaine de Football (CAF) et vice-président de la FIFA, coupable d’avoir enfreint les articles : « 15 (Devoir de loyauté), 20 (Acceptation et distribution de cadeaux ou autres avantages) et 25 (Abus de pouvoir) de l’édition 2020 du Code d’éthique de la FIFA, ainsi que l’art. 28 (Détournement de fonds) de son édition 2018 ».

Il est suspendu pour 5 ans et sommer de par une amende de 200.000 francs suisse pour les faits de détournements de fonds. C’est sur la base des informations recueillies par la chambre d’instruction de la Fifa que le malgache de 60 ans a été frappé. L’enquête a porté sur diverses questions susmentionnées.

La Fifa a précisé que les griefs de l’instance seront détaillés dans la décision intégrale et publié sur son site dans soixante jours.

 

Tchad-football: le fonds d’aide Covid de la FIFA s’élève à 275 millions de FCFA

Dans le souci d’amortir les effets de la covid-19 dans la sphère footballistique au Tchad, la Fédération internationale de football association (FIFA) a remis une enveloppe de 275 millions de FCFA aux acteurs du football tchadiens hier lundi 24 août.

L’aide de la FIFA s’inscrit dans le plan d’aide Covid, accordé à toutes les fédérations du football qui font face à la pandémie. Comme il a été précedemment annoncé, c’est la première phase de cette aide financière.  Au Tchad, il a été distribué aux présidents en charge des 23 ligues provinciales dans l’ensemble du pays. Le chèque a été remis au siège de la Fédération tchadienne de football association à N’Djamena.

La répartition a été faite sur la base de trois catégories, les ligues provinciales ont bénéficié de 64 millions de Francs CFA. Les  clubs ont reçu une enveloppe de 164 millions de FCFA et 47 millions ont été destinés à la communauté de football.  La communauté de football regorge, les écoles de football, les entraineurs, les arbitres voire les anciennes gloires du football tchadien en incapacité financière.

Il a été précisé que la deuxième tranche sera déposée au mois de janvier 2021. Le secrétaire général de la FTFA, Mahamat Dembele a indiqué que la deuxième phase sera soumise à l’organisation régulière des championnats

Tchad-football : 20 formateurs des arbitres se recyclent à N’Djamena

La formation est organisé par la FTFA et la FIFA en faveurs 13 instructeurs techniques et 7 instructeurs physiques. Ce dans le souci de les outiller des récentes modifications sur les lois du football

La formation a débuté ce 10 août par visioconférence et prendra fin le 12 août. Elle est organisée par la Fédération tchadienne de football Association (FTFA) en partenariat avec la FIFA. Cet apprentissage s’articule autour des nouvelles dispositions des lois du football. Précisément, les dernières modifications sur les lois de jeu 2020-2021 et le nouveau concept de l’arbitrage de la Fédération internationale de football association, sur la méthodologie de l’enseignement des instructeurs.

La session de recycla des formateurs tchadiens est conduit par TEMPA Rosalie, de nationalité béninoise et Bake MADEMBA, de nationalité sénégalaise. La supervision est faite par Oualbadet Koïssal, de de la Fédération tchadienne de Football association.

 

Tchad : la FIFA donne à la FTFA les orientations pour l’utilisation du fonds d’aide Covid-19

Par visio-conférence, les membres de la FIFA ont organisé une rencontre avec les responsables de la Fédération tchadienne de football association. Il était question d’édifier ces derniers sur l’utilisation des fonds octroyés pour faire face aux effets de la pandémie

La Fédération Internationale de Football Association a donné les indications sur l’aide qui sera accordée pour soutenir les fédérations de football. Le plan d’aide est institué pour permettre aux associations bénéficiaires de de faire face aux conséquences économiques que pourraient engendrées la pandémie de Covid-19

L’utilisation de ces fonds se fera au gré des différentes fédérations. Néanmoins, elle doit répondre à certains critères. Les fonds doivent garantir la continuité du développement et du renforcement football féminin et masculin, de la base au plus haut niveau. Ce, pour  préserver leurs systèmes de gouvernance, de gestion de l’administration.

Pour cela, le versement se fera en deux étapes. D’abord un versement de 500.000 dollars à la FTFA au mois de juillet. Le deuxième du même montant en janvier 2021. Toutefois, la FTFA doit soumettre à l’approbation de la FIFA une demande contenant une confirmation écrite de l’acceptation du règlement et des conditions supplémentaires applicables.

Pour le versement de la deuxième tranche, la FTFA suivra la même procédure. Accompagné d’un rapport sur l’utilisation du premier et des fonds octroyés pour subvention au football féminin.

Tchad-football : « la FTFA n’a pas reçu les fonds de solidarité Covid-19 FIFA et CAF »

Le secrétaire général de la Fédération tchadienne de football association, Djibrine Mamamat Dembele a démenti l’information selon laquelle l’institution aurait reçu des fonds de solidarité Covid-19 FIFA et CAF

Djibrine Mahamat Dembele a fait savoir que la FTFA n’a pas encaissé les fonds de solidarité Covid-19 de la FIFA et de la CAF, contrairement à la rumeur qui circulent. Selon le secrétaire, l’argent reçu par la fédération tchadienne de football était les fonds Foward destinés au fonctionnement des clubs et de la FTFA. Il explique que ces fonds sont différents des fonds de solidarité Covid-19 et ont des critères prédéfinis par les instances faitières du football mondial et africain. Les fonds Foward précise-t-il, ont été reçus tout en respectant les critères prédéfinis par les instances. Si les fonds de solidarité CAF et FIFA avaient été décaissés, une assemblée générale extraordinaire du comité exécutif de la FTPA serait convoquée pour élaborer les critères de distribution en respectant les consignes édictés par les deux donateurs, ajoute le secrétaire général de l’instance faitière du football tchadien.

Quant aux fonds de fonctionnement qui créent des mécontentements, Djibrine Mahamat Dembele fait savoir que l’enveloppe octroyé est conforme au volume des activités, qui n’est pas le même pour toutes les ligues. Il a illustré avec la ligue de N’Djamena  qui a des championnats intégraux, notamment la 1ère et la 2e division de football féminin, ne peut avoir le même montant que les autres ligues qui ne répondent pas aux mêmes critères.

Toutefois, le secrétaire général confie que le comité exécutif va se réunir pour trouver des solutions pour pallier à ces situations qui engendrent des mécontentements de part d’autres.

Aide de la FIFA : La ligue de Football de N’Djamena veut 1 500 000Fcfa

Dans le souci de soutenir le football tchadien, la FIFA a octroyé une aide à la fédération tchadienne (FTFA) pour le fonctionnement de l’institution et des différents championnats

La distribution de l’aide par la Fédération tchadienne de Football association (FTFA), n’est pas été appréciée par les leaders de N’Djamena. Le partage des fonds octroyés a créé un mécontentement chez Ces derniers. Ils estiment que le montant qui leur a été remis par l’instance faitière du football est inconsistant pour le fonctionnement des activités et la gestion des clubs. L’aide devrait être accordée à chaque circonscription en fonction du cahier de charge. Les ligues de N’Djamena du Tibesti, des deux Ennedis et du Wadi Fira ont réceptionné chacune 1.000 0000 XAF

Les responsables du tournoi de football de la capitale accusent la FTFA de les reléguer au même pied d’égalité que les instances citées plus haut en leur octroyant la même somme. Ils pensent que compte tenu de leur cahier de charge et du travail rendu ils devraient bénéficier de 1.500 000Fcfa de l’instance faitière du football tchadien pour le fonctionnement.

Les leaders de la ligue de football de N’Djamena ont fait savoir qu’ils fournissent 99% des joueurs à l’équipe nationale chaque année. L’instance a un championnat intégral et compte 10 clubs en 1ère division, 20 clubs en 2e division et 10 clubs féminins. Ils ont expliqué que le montant qui leur a été donné est insignifiant reçu. Après répartition aux différentes formations, il reste seulement 25 000Fcfa dans les caisses.

Tchad : le stade d’Abéché bientôt rénové par la FIFA

Le ministre de la Promotion des jeunes, des sports et de l’emploi, Mahamat Nassour Abdoulaye est arrivé le lundi 08 avril, à Abéché, dans la province du Ouaddaï, dans le cadre de l’avant-dernière étape d’une tournée dans la partie septentrionale du Tchad.

Il s’est rendu au stade d’Abéché, à la tête d’une délégation comprenant des techniciens de son département, du gouverneur de la province du Ouaddaï, Ramadan Erdebou et des autorités locales. Sur place, les techniciens du ministère ont élaboré une fiche technique qui sera remise à la Fédération internationale de football association (FIFA), étape préalable avant le démarrage des travaux de rénovation du complexe sportif au courant de l’année 2019.

Chaque année, la FIFA alloue plusieurs millions de Francs CFA à la Fédération tchadienne de football dans le cadre du programme d’assistance financière. Ces fonds sont notamment destinés à l’organisation de compétitions, à l’arbitrage, la médecine, la planification et administration, la gestion des évènements, le marketing, la communication et les infrastructures. En 2016, le montant s’élevait à 250.000 dollars.

Promouvoir le sport dans la province

Une importante quantité d’équipements et de matériel sportif, notamment des ballons et des maillots, a été remise par la délégation ministérielle aux autorités locales. Ce don vise à promouvoir le sport dans la province.

Le gouverneur de la province du Ouaddaï, Ramadan Erdebou, a remercié le gouvernement « qui a donné une importance particulière à la jeunesse du Ouaddaï ». Il a mis en garde le délégué provincial à l’enseignement et aux sports contre tout détournement à des fins commerciales.

« Ce geste que nous pouvons qualifier de louable va servir à ce que le flambeau de la province du Ouaddaï soit levé haut lors des compétitions à venir », a déclaré le ministre de la Promotion des jeunes, des sports et de l’emploi, Mahamat Nassour Abdoulaye.

Tchad : l’élimination des U23 n’était pas une surprise pour le président de la FTF

Pour Mouctar Mamoud, en deux semaines, on ne peut pas préparer une équipe de foot. Il était l’invité du journal de 20h de Télé Tchad hier 27 novembre.

 

De prime abord concernant la récente défaite des joueurs tchadiens face au Cameroun, lors des qualifications pour la prochaine CAN U23, président de la fédération tchadienne de football, Mouctar Mamoud, pense que « le football n’est pas mathématique. Pour jouer au football, il faut avoir des joueurs compétitifs. Chez nous au Tchad, on joue un peu moins, c’est ce qui fait que pour faire la compétition, c’est un peu difficile ».

Et donc « le Cameroun n’est pas comparable au Tchad en matière de football. C’est deux nations qui évoluent vraiment différemment. Personnellement, je suis fier de la prestation des U23 pour le match retour. En match aller, le Cameroun a aligné plus de 20 joueurs professionnels.  Nous avons pu aligner qu’un joueur professionnel qui joue en Italie. La différence est là ».

De plus, « en deux semaines, on ne peut pas préparer une équipe ». Et quand se sera fait,  le dirigeant du FTF estime qu’ « à ce moment, on aura des joueurs qui seront en jambes et la sélection sera bien faite. Ça dépend aussi de ce qu’on peut faire on niveau de la fédération ou au niveau de l’équipe nationale ».

Les espoirs de Mouctar Mamoud se fondent sur les réalisations déjà palpables. Il a rappelé que le Chef de l’Etat déjà fait construire une dizaines de stades. En outre « Il a créé des caisses pour soutenir le sport ».

Ainsi donc, si les choses ne vont pas bien la faute reviens « à ceux qui ont fait capoter ce projet et fait en sorte qu’aujourd’hui ça ne joue pas. Pour jouer, il faut manger, se soigner, se reposer, jouer sur un terrain. Aujourd’hui, la FIFA est là pour nous faire des pelouses synthétiques très modernes pour jouer mais malheureusement, on continue à piétiner ».

En ce qui concerne le championnat national, Mouctar Mamoud a expliqué : « Au Tchad, nous sommes dans un pays vaste. Avec les infrastructures, c’est difficile. Dans tout ça, il n’y a pas d’équipes qui sont soutenues. Les équipes qui ont été soutenues par le passé ne le sont plus, les sponsors ont reculés. La FIFA nous a aidés, toujours aidé à forger ce championnat national. Nous allons continuer ».

Il poursuit en disant que « la FIFA a mis tous les moyens, beaucoup de moyens pour le transport, des équipements, des pelouses qui coutent chers. Moundou est fini, Abéché dans quelques mois. Le centre est là, on peut accueillir 100 joueurs. La pelouse est là dans ce centre qui n’est pas fonctionnel à temps plein. Aujourd’hui nous avons commencé à la base. Dans tous les pays ils ont des centres pour faire des regroupements. La FIFA continue à nous aider à jouer ces championnats. Elle a promis à nous aider à faire ce genre transports. Notre équipe senior est sanctionnée mais on continue à jouer avec les U23 ».

 

Classement Fifa : Le Sénégal et la Tunisie les meilleurs d’Afrique

 

La Fédération internationale de football association (FIFA) a publié ce jeudi le classement mensuel des meilleures nations de football du mois d’Août, dominé en Afrique par le Sénégal et la Tunisie.

Les Lions du Sénégal occupent désormais le 24ème rang mondial, avec un bon de trois places et premier en Afrique ex æquo avec la Tunisie qui perd elle 3 points.

La République Démocratique du Congo, 37ème + 1, occupe la troisième place en Afrique. Elle est suivie du Ghana (45ème + 2), du Maroc (45ème – 5) et du Cameroun (46ème + 2).

FTFA : le Collectif « sauvons notre football » exige la démission du comi

Les raisons de cette demande prennent leur origine dans les désaccords entre les dirigeants de  comité exécutif de la Fédération Tchadienne de Football Association (FTFA).

 

Le Collectif « Sauvons notre Football » veut le départ du comité exécutif de la FTFA. Il en a fait l’annonce, lors de la conférence qu’il a donné le samedi 9 juin 2018 à la Maison des médias de N’Djamena. Au cours de cette conférence, le collectif clairement la suspension immédiate du bureau exécutif de la FTFA.

En outre de cette suspension, il réclame également une mission d’audit au Tchad par la FIFA ; la mise sur pied d’un comité de normalisation ; la révision des textes de base de la FTFA et l’organisation dans un meilleur délai d’élections libres et transparentes à la FTFA. Le président du collectif, Abakar Hunwanou, a d’ailleurs condamné la mauvaise gouvernance à la FTFA.

Il appelle toutes les instances du football nationales et internationales (FIFA et CAF), à mettre les choses en place enfin que cette mauvaise gérance prenne fin. Pour sa part les différentes associations sportives nationales devraient se rallier à sa cause.  Pour exemple, il y a seulement deux, le président et son secrétaire ont été auditionnés par la police judiciaire.

 

 

Tchad: 780 millions FCFA détournés à la fédération de football

Le premier vice-président de la fédération tchadienne de football, suspendu récemment, a donné une conférence de presse samedi 12 Mai pour mettre au clair l’objet de sa suspension

Le premier vice-président de la Fédération tchadienne de football association (FTFA), Brahim Foullah, suspendu par son président, a révélé, le 12 Mai dernier,  à Ndjamena, un détournement de plus de 780 millions FCFA.« J’ai en ma possession des documents très compromettants venant de la Fédération internationale de football association (FIFA) qui lui (le président de la FTFA) somment instamment de justifier la destination de plus de 780 millions FCFA, objet de financement très détaillés », a déclaré l’ex vice-président de la FTFA, Brahim Foullah, au cours d’une conférence de presse.

Revenant sur le détournement de chèques, objet de sa suspension, M. Foullah a précisé qu’il s’agit de 60 millions FCFA et non 150 millions comme avancé par le président de la FTFA, Mahamoud Moucktar.

« Les deux chèques de 60 millions FCFA ont été effectivement décaissés par le trésor public. Je les ai encaissés pour payer les frais de transport de deux clubs tchadiens qualifiés pour les compétitions africaines. J’ai effectivement payé les frais de transport auprès des agences de voyage. Toutes les pièces comptables sont là », a expliqué Brahim Foullah, rejetant du coup sa suspension du fait que la procédure n’a pas été respectée.

Le vice-président de la fédération tchadienne de football invite ses détracteurs à patienter jusqu’à la fin de la mission de contrôle en cours à la Fédération de football avant de prendre toute décision.

« Pour l’heure, a-t-il souligné, mes avocats prennent l’affaire en main et feront tout le nécessaire pour faire annuler la note de la suspension. Et le moment venu, ils vont ester l’affaire en justice pour rétablir les faits ».