Tchad : le ministre de la Communication invité spécial au cinquantenaire de l’ESSTIC

Aziz Mahamat Saleh, ministre de la Communication prend part depuis le 17 octobre 2023, à la cérémonie commémoration du cinquantenaire de l’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ESSTIC).

 Créée en 1970, l’ESSTIC, célèbre du 17 au 20 octobre 2023 son cinquantenaire. L’évènement est parrainé par le président camerounais Paul  Biya. Et le ministre tchadien de la Communication est l’un des invités spéciaux. Depuis son arrivée à Yaoundé, Aziz Mahamat Saleh s’est entretenu avec les autorités camerounaises en charge de la communication. Le 18 octobre, il a été reçu en audience par son homologue camerounais, Réné Emmanuel Sadi. « Les deux personnalités ont échangé sur le Protocole d’accord relatif aux échanges de programmes et d’expériences techniques entre la CRTV et l’ONAMA et le Protocole d’Accord entre l’ESSTIC et l’ESSI.»

 Le ministre tchadien de la Communication s’est entretenu le 17 octobre 2023, avec le Pr François Marc Modzom, directeur de ladite école. Au centre des échanges, l’école de journalisme du Tchad qui vient d’être créée.

Il est à préciser que plusieurs journalistes tchadiens ont été formés à l’ESSTIC.

Tchad : Aziz Mahamat Saleh relance la construction du siège de l’ATPE

Le ministre de la Communication, Aziz Mahamat Saleh, a annoncé ce mercredi 18 janvier 2023, la reprise des chantiers de construction des sièges de son département et de l’ATPE.

C’était au cours d’une rencontre avec les responsables des entreprises en charge de la construction du siège du ministère et de l’ATPE, respectivement DEHLI et SOTOCOD. Les échanges se sont déroulés en présence de l’Inspection générale dudit ministère, des directeurs généraux et techniques.

« Démarrés en août 2014, les travaux du siège du ministère ont été exécutés à 80% ». S’agissant du siège de l’ATPE, les travaux de construction ont débuté le 16 octobre 2016 avant d’être arrêtés en 2016. Repris le 05 novembre 2020 puis arrêtés à nouveau, les travaux d’exécution dudit siège sont estimés à 70%.

Selon le ministre, les dispositions nécessaires seront prises pour la relance des deux chantiers.

Tchad : le ministre de la Communication et l’UNICEF renforcent les liens

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Aziz Mahamat Saleh, a reçu en audience représentant de l’Unicef, Jacques Boyer le mercredi 16 novembre 2022.

Les échanges ont porté sur le partenariat entre le ministère de la Communication et l’UNICEF dans les domaines de la communication et des médias au Tchad.

Le représentant de l’UNICEF au Tchad, Jacques Boyer a fait un briefing sur les activités de l’Unicef au Tchad dans le domaine de renforcement des capacités des journalistes et des communicateurs en appui avec le gouvernement tchadien.

Le Porte-parole du gouvernement a assuré le représentant de l’Unicef au Tchad de sa pleine disponibilité pour poursuivre le partenariat existant.

Tchad : Aziz Mahamat Saleh s’installe au ministère de la Communication

Le nouveau ministre de la Communication, Aziz Mahamat Saleh a pris fonction le 17 octobre 2022. La passation de charges s’est tenue au siège de l’ONAMA.

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement sortant, Abderaman Koulamallah remet les clés du département à Aziz Mahamat Saleh.  La cérémonie de passation de charges s’est déroulée en présence du ministre Secrétaire général du gouvernement, de la Promotion du Bilinguisme dans l’Administration, Chargé des Relations avec les Grandes Institutions de la République, Haliki Choua Mahamat.

Abderaman Koulamallah, dans son discours de circonstance assure qu’il s’en va avec le sentiment du devoir accompli. Il fait ses avoeux à ses désormais anciens collaborateurs.

Le ministre entrant au département de la Communication, et porte-parole du Gouvernement, Aziz Mahamat Saleh, dit mesurer l’ampleur de la tâche qui l’attend et compte sur l’ensemble du personnel du ministère et des organismes sous tutelle pour relever les défis qu’ impose la deuxième phase de la transition.

Il est important de préciser que le nouveau patron de la communication Aziz Mahamat Saleh a plusieurs fois occupé des hautes fonctions. Il a respectivement été ministre de la Santé publique et directeur du Cabinet civil de la présidence.

Tchad : le ministre de la communication a visité le siège en construction de l’ATPE

Le ministre de la Communication, Abderaman Koulamallah s’est rendu le 25 mai 2021, sur le siège en construction de l’Agence tchadienne de presse et d’édition (ATPE). Les travaux ont repris en novembre 2020 après un arrêt

Au cours de sa visite d’inspection, Abderaman Koulamallah a été édifié sur l’état d’avancement des travaux. Notamment les difficultés et autres contraintes. Il a ensuite fait le tour des bâtiments. A la suite d’une visite guidée, le ministre de la communication a noté que : « L’ATP d’avant, était notre principale source d’information ; et nous voulons la réhabiliter pour qu’elle devienne la principale source d’information gouvernementale et le principal outil de communication du gouvernement. C’est elle l’agence principale d’information de l’Etat et doit avoir la primeur de l’information. »

Il entend de ce fait, réhabiliter cette institution et lui redonner ses lettres de noblesse. Ceci passera par la dotation en moyens nécessaires  pour l’avancée des travaux. D’après les explications de l’architecte principal de l’entreprise en charge de construction du bâtiment, Loubah Kouldjim Ndem, les travaux avancent bien en dépit de quelques écueils. Le bâtiment  comprend un rez-de-chaussée et quatre niveaux et est réalisé à 35 % en ce qui concerne la construction et à 80 % pour les grosses œuvres, fait-il savoir.

« Cet édifice viendra renforcer la presse tchadienne après la tour de l’Office national des médias audiovisuels (ONAMA) et j’en suis fier », se réjouit le porte-parole du gouvernement. « Elle était notre principale source d’information avant de connaître quelques difficultés », reconnait-il. « L’ATPE doit avoir la primeur de l’information »,  déclaré Abderaman Koulamallah

Pour rappel, le chantier de construction du siège de l’ATPE a débuté en 2015, les travaux ont été interrompus avant de reprendre en novembre 2021.

Tchad : le nouveau ministre de la communication Abderaman Koulamallah déroule son projet

Le ministre de la Communication, nommé par le gouvernement de transition, a officiellement pris services le 04 mai 2021. Abderaman Koulamallah a déroulé son projet à l’issue de la cérémonie de passation de services

Prenant officiellement la parole comme ministre de la communication, Abderaman Koulamallah a laissé entendre qu’il a un style qu’il compte bien mettre en place et un projet qu’il compte faire valoir. Toutefois, il rassure les travailleurs de ce département ministériel qu’il n’aura pas de bouleversements : « sachez d’ores et déjà que j’ai des exigences de qualité et je veux donner à la presse ses lettres de noblesse », interpelle-t-il.

Pour Abderaman Koulamallah, le service public assure l’expression de notre pluralité et don devrait  donner : « la parole à tous les acteurs de la vie politique et civile en assurant l’équité dans la parole publique. ».  « C’est en ouvrant la radio, la télévision et la presse écrite publique à l’expression plurielle que nous crédibiliserons les organes publics et susciterons une attractivité de leurs émissions », souligne le nouveau ministre de la communication.

Le porte-parole du gouvernement poursuit que : « Nos journalistes ne sont pas des acteurs politiques, ni de relais du pouvoir, ils doivent se limiter à leur rôle de créer les conditions d’une expression libre et plurielle de la parole et distilleront des informations justes pour renforcer la crédibilité de notre démocratie dans cette phase si délicate de la transition. »

Il s’engage également à tenir des engagements pris en faveur de la prise privée : « quant à la presse privée, je serai à leurs côtés car elle contribue à notre démocratie et nous avons le devoir de la subventionner et lui permettre de survivre. Sa disparition serait la disparition de la démocratie plurielle que nous voulons. A la Conférence nationale souveraine, nous avons pris des résolutions pour subventionner la presse privée. Cet engagement doit être tenu et je m’y engage avec l’appui des plus hautes autorités ».

Tchad : Chérif Mahamat Zène prend contact avec la nouvelle équipe de l’ONAMA

Le ministre de la communication s’est entretenu ce 27 octobre 2020 avec les nouveaux dirigeants de l’Office nationale des médias audiovisuels (ONAMA) à la Radio nationale tchadienne

C’est la première rencontre officielle entre le ministre de tutelle avec les nouveaux patrons de l’Office nationale des médias audiovisuels (ONAMA). Les échanges étaient articulés entre autres sur la révision des grilles des programmes de l’institution, la gestion rationnelle des ressources et l’inauguration du nouveau siège de l’office qui est un impératif non négociable. Le ministre appelle à l’application des actions immédiates.

Le ministre de la Communication, regrette que, l’Etat tchadien a injecté beaucoup d’argent dans les médias audiovisuels, malheureusement les prestations ne sont toujours pas à la hauteur des attentes du public et des plus hautes autorités du pays. Néanmoins, il se dit rassuré de la vision qu’à la nouvelle équipe et indique par la même occasion que cette dernière peut compter sur son soutien total pour réussir sa mission.

Cette rencontre intervient une semaine après l’installation de Mahamat Hassan Borgou au poste de directeur général de l’ONAMA. Il avait été nommé par décret n°2125/PR/MC/2020.

Tchad : le ministre de la communication exige de ses directeurs une feuille de route

Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement Chérif Mahamat Zène a rencontré les différents directeurs et sous directeurs de son département ministériel ce 27 juillet 2020. Il attend d’eux, compétence et rigueur

Quelques jours après avoir pris contact avec son cabinet, le ministre de la communication a réuni ce lundi les responsables de son département ministériel. Il invite les différents directeurs et sous-directeurs au travail bien fait, à la loyauté, la compétence, l’intégrité et le professionnalisme. Il leur a également de faire preuve de discrétion et d’anticipation.

Pour plus d’efficacité, le membre du gouvernement a instruit à chaque service de fournir une feuille de route.

Le directeur général du ministère, au nom de ses collaborateurs a présenté au patron les dossiers sur la migration de l’analogie au numérique, la prise en mains du nouveau siège de l’Office national des médias audiovisuels (ONAMA)et l’amélioration de la prise en charge du personnel . Ces dossiers, fait savoir le directeur général sont les plus brûlants. Il a en outre indiqué au ministre de la communication que ses collaborateurs et lui ont pris acte des orientations données.