Tchad-Baccalauréat 2024, les candidats peuvent retirer les cartes biométriques

L’Office national des examens et concours du supérieur invite les candidats à retirer les cartes biométriques dans leurs établissements respectifs.

L’opération de retrait des cartes biométriques a démarré ce lundi 10 juin à l’ONECS. C’est l’une des dernières phases de l’organisation du Baccalauréat session de juin 2024. L’office précise que c’est le seul instrument qui donne accès au candidat à la salle d’examen. « Les agents de l’ONECS sont à pied d’œuvre pour cette opération combien importante pour les candidats au Baccalauréat », peut-on lire.

Les candidats libres quant à eux, font le retrait de leurs cartes surplace à l’ONECS pour ceux de N’Djaména. Et auprès des délégués provinciaux de l’Éducation Nationale dans les provinces.

Pour rappel, Les épreuves écrites et pratiques du baccalauréat session de juin se dérouleront du 24 au 29 juin 2024.

 

Tchad-Baccalauréat 2024 : le calendrier des examens connu

Il a été rendu public ce jeudi 16 mai 2024 par un arrêté conjoint du ministère de l’Enseignement Supérieur et le ministère de l’Éducation Nationale.

 

Les épreuves écrites et pratiques du baccalauréat session de juin se dérouleront du 24 au 29 juin 2024. Le calendrier des examens de baccalauréat de l’enseignement secondaire général et technique a été rendu public par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Tom Erdimi et son collègue de l’Education nationale par délégation du pouvoir au Secrétaire d’État à l’Education Nationale.

Il est précisé que, ce calendrier est proposé par l’ONECS à travers la direction des Examens et Concours.

 

 

 

Tchad : une mauvaise interprétation à l’origine de la manifestation des élèves

Des manifestations ont été organisées par certains élèves de N’Djamena ce 07 mars 2022. Pour cause, une mauvaise interprétation d’une note de l’Office national des examens et concours du supérieur (ONECS).

Les inscriptions pour le compte du baccalauréat session de 2022 démarrent le 10 mars prochain. En prélude, l’ONECS, dans une note circulaire du 03 mars dernier a présenté une liste des dossiers constitutifs et les montants à verser. La note s’adresse principalement aux candidats libres. 10 mille francs pour les candidats libres enseignants et 25 mille francs pour les candidats libres non enseignants ; 25 mille francs pour les candidats libres de la zone Cemac et 150 mille pour les candidats libres hors zone Cemac ; 10 mille francs pour les candidats libres enseignants et 25 mille francs pour les candidats libres non enseignants  et 25 mille francs pour les candidats libres de la zone Cemac et 150 mille pour les candidats libres hors zone Cem

Une augmentation de 10.000Fcfa a été observée dans les frais de dossiers des candidats libres non enseignants. Un passage de 15 000 FCFA autrefois, à 25.000 FCFA. C’est cette controverse qui a poussé les élèves à manifester ce jour.

Or, les élèves régulièrement inscrits ne sont pas concernés, fait savoir l’ONECS. La direction générale de l’ONECS rappelle que : « tous les élèves des classes terminales candidats officiels au baccalauréat, session 2022, que les frais d’inscription de 5000 f CFA n’ont fait l’objet d’aucune augmentation », signe le Prof. Bakari Abbo, DG de l’ONECS.

Tchad : lancement du concours d’entrée à la faculté des sciences de la santé de l’UNABA

Dans un communiqué de presse du 1er février 2022, l’Office Nationale des Examens et Concours du Supérieur (ONECS), ouvre le concours d’entrée en 1ère année à la faculté des Sciences de la Santé de l’Université Adam Barka d’Abéché.

Ledit concours est ouvert aux candidats des deux sexes, titulaires du baccalauréat de l’enseignement secondaire général, série C ou D, et âgés de 24 ans au plus à la date du concours.
Les filières  sont :

-Médecine

-Biomédicale

-Pharmacie

La date de clôture de dépôt des dossiers est fixée au 17 février 2022 et le concours aura lieu le 20 février 2022. Les centres de dépôt des dossiers sont entre autres, le centre de Ndjamena, à l’ONECS à Gassi ; centre d’Abéché, à l’Université Adam Barka et au centre de Moundou, au rectorat de l’Université de Moundou.

Tchad : le concours d’entrée à l’ENSET de Sarh est lancé

L’annonce a été faite ce jeudi le 12 janvier 2022, par une communication officielle de l’Office National des Examens et Concours du Supérieur.

L’Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS) porte à la connaissance du public qu’il est ouvert, au titre de l’année académique 2021-2022, un concours externe de recrutement en première année de l’Ecole Normale Supérieure de l’Enseignement Technique de Sarh.

Ce concours est ouvert aux candidats de deux sexes, titulaires du baccalauréat de l’enseignement secondaire général et technique ou d’un Brevet de Technicien (BT) en mécanique automobile, et être âgé de 35 ans au plus à la date du concours.

Les centres de concours sont Ndjamena (ONECS) et Sarh (ENSET). Et les filières concernent l’administration et secrétariat en français et en arabe ; les techniques quantitatives de gestion, les techniques de marketing ; et la mécanique auto.

Pour les filières, Technique d’administration et secrétariat (TAS) en français et en Arabe ; Techniques quantitatives de gestion ; Techniques Marketing (TM) et Mécanique automobile.

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 26 janvier, alors que le concours aura lieu le 30 janvier 2022. Par ailleurs, les dossiers doivent être déposés uniquement dans les centres de composition.

Tchad-bac2020 : des émissaires de la présidence s’assurent de l’avancée des travaux à l’ONECS

Le siège de l’Office nationale des examens et concours du supérieur (ONECS) a connu ce 4 septembre, la visite du secrétaire général à la présidence et du directeur de cabinet du Maréchal. Ces deux personnalités sont allées prendre le pool de la phase des relevés des épreuves écrites du bac 2020

Bac 2020: Le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence, Kalzeubé Payimi Deubet, accompagné du Directeur de Cabinet Civil du Maréchal du Tchad, M. Aziz Mahamat Saleh, est allé ce matin, à l’Office national des examens et concours du supérieur (ONECS) pour s’enquérir de la phase relevés de notes des épreuves écrites du baccalauréat, session d’août 2020. Dans une interview, Kalzeubé Payimi Deubet a fait plusieurs annonces

KALZEUBE PAYIMI DEUBET : « Nous avons fait le déplacement de l’Office national des examens et concours du supérieur (ONECS) sur instruction personnelle du Maréchal du Tchad. Cette année, vous savez aussi que les examens d’une manière générale se sont déroulés dans des conditions particulièrement très difficiles. N’eut été les engagements fermes et les instructions fermes du Maréchal du Tchad et la ténacité des ministères en charge de l’organisation des examens, on ne serait pas à ce niveau cette année. Je note que cela s’est passé dans de très bonnes conditions. Nous sommes venus ici, pour encourager et féliciter au nom du Maréchal du Tchad, toute l’équipe d’organisation du ministère de l’Enseignement supérieur et de l’éducation nationale. Cela honore la République. Toutes mes félicitations et encouragements au nom du Maréchal du Tchad.

Les années passées ont été émaillées de problème en ce qui concerne le versement des primes des examens et concours. Cette année, les instructions ont été données. Le décaissement d’une partie a été fait, il reste un reliquat. N’eut été le problème technique que la BEAC rencontre en ce moment, le reliquat allait être payé. En venant, je me suis renseigné auprès du Trésorier payeur général, il a été ordonné que dès que la situation de la BEAC est réglée, le paiement se fera également.

Pas plus tard qu’hier, le Maréchal du Tchad a autorisé le décaissement de 45 millions de F CFA pour l’organisation de la Journée mondiale des enseignants. En ce qui concerne la plateforme des syndicats du secteur de l’éducation, le Maréchal du Tchad a ordonné le décaissement de 160 millions de F CFA d’ici le début de la semaine au titre de la subvention de tous les syndicats. En ce qui concerne les œuvres universitaires, nous n’avons pas d’arriérés de salaires. Le cas des contractuels de l’enseignement supérieur reversés à la solde a été décanté par le Maréchal hier.

Il a été signé également un marché pour la réparation des bus et un autre en cours relatif à l’acquisition de nouveaux bus. Au niveau de l’Université, le ministre me l’a confirmé hier, il y a eu de bonnes dispositions qui ont été prises pour faire des aménagements au niveau de la restauration à l’Université.

Du côté du gouvernement, je crois que toutes les dispositions ont été prises, pour non seulement que l’année se termine dans les bonnes conditions mais aussi que l’année nouvelle démarre dans les meilleures conditions.

Source: présidence de la république

Tchad : la publication des résultats du baccalauréat est imminente

 

Baccalauréat 2020 : 87 500 ont été enrôlés au Tchad

L’information a été donnée ce mercredi 12 août par le directeur général de l’Office Nationale des Examens et Concours du Supérieur (ONECS) Pr Bakary Abbo, pendant un point de presse

Le doute sur l’organisation ou pas du baccalauréat 2020 en raison de la crise sanitaire est levé. Dans sa communication de ce jour, le directeur général de l’ONECS a réitéré que le baccalauréat session 2020 débute le 17 août pour un total de 87 500 candidats enrôlés. Il a assuré que toutes les conditions pour éviter la propagation de la Covid-19 sont réunies afin que l’examen soit organisé dans de bonnes conditions.

Ces mesures sont entre autres : « l’alternance des jours des candidats par série et la multiplication des centres de correction à N’Djamena qui passe désormais de 1 à 4 », indique Bakary Abbo. Deux matières seront composées par jour et par série. Les séries scientifiques vont ouvrir le bal d le 1undi 17 août, les séries littéraires commenceront quant à elles, le mardi 18 août.

« L’enrôlement biométrique des candidats au baccalauréat, session 2020 a commencé le 9 mars a été suspendu le 19 mars pour contrer la propagation de la Covid-19. Repris effectivement, le 08 juin 2020 avec les élèves des établissements du Mayo Kebbi Est », a rappelé le directeur de l’ONECS. « Pour cette session de baccalauréat 2020, l’effectif des candidat est de 87 500 », déclare le patron de l’office.

Le directeur de l’ONECS met en garde les candidats : « Nous tenons à informer les candidats au baccalauréat 2020 que l’utilisation des téléphones portables est strictement interdite, les contrevenants seront sévèrement punis conformément aux textes en vigueur. »

 

Tchad-baccalauréat: l’Onecs annonce la reprise des inscriptions pour les candidats libres

Les candidats libres à l’examen du baccalauréat tchadien sont autorisés à faire les inscriptions. L’information a été rendue officielle ce 1er juillet par l’Office national des examens et concours (Onecs)

Ce mercredi 1 juillet 2020, l’Office national des examens et concours a fait savoir que l’inscription des candidats libres au baccalauréat reprend. L’information est portée dans un communiqué de presse de l’office publié ce jour. L’Onecs a  précisé que l’opération prend fin le 17 de ce mois.

Les candidats étrangers se font inscrire uniquement à N’Djamena, précise le communiqué. Tout candidat étranger qui se fera inscrire dans une province autre que la capitale tchadienne pourrait voir ses dossiers rejetés.

Enseignement supérieur : 19 établissements privés fermés par le gouvernement

Après une décente sur le terrain, le ministre de l’enseignement supérieur a décidé de fermés 19 de ces instituts.

C’est par un arrêté signé le 19 août 2019, par Dr Houdeingar David Ngarimaden que ces 19 établissements privés d’enseignement supérieur seront fermés. Les motifs qui ont été évoqués sont entre autres la cessation d’activité ; l’insuffisance et/ou l’inexistence des infrastructures et équipements pédagogiques ; l’absence totale du corps enseignant permanent ; le non-respect des textes réglementaires et faux et usage de faux.

Selon l’article 2 de l’arrêté signé par le ministre David Houdeingar, les établissements concernés ne peuvent plus recruter de nouveaux étudiants à partir de l’année académique 2019-2020, et disposent d’un délai d’un mois à compter de la notification, pour déposer auprès de l’Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS) tous les procès-verbaux des délibérations des examens de fin d’année depuis leur création.

La liste de ces établissements:

  1. Antenne AVD-Kélo ;
  2. Centre Supérieur des Sciences et Techniques pour le Développement (CSSTD) N’Djamena ;
  3. Ecole Supérieure d’Informatique et d’Electronique (EIE), antenne de Moundou;
  4. Ecole Supérieure de Commerce et d’Administration (ESCA) de N’Djamena;
  5. ESPRIT de Laï ;
  6. Ecole Supérieure de Technologie, de Management ct de Gestion (ESTMG) de N’Djamena ;
  7. Institut de Formation en Administration des Sciences Techniques (FAST) de N’Djamena ;
  8. Institut Polytechnique Industriel (IPt) de N’Djamena ;
  9. Institut Supérieur des Sciences, d’Administration et d’Informatique Appliquée (ISADIA) de N’Djamena ;
  10. Institut Supérieur de Formation Professionnelle et d’Encadrement (ISFPE) de N’Djamena ;
  11. Institut d’Encadrement Supérieur en Génie Civil (IESGC) de N’Djamena ;
  12. Institut des Sciences et Techniques Appliquées (ISTA) de N’Djamena ;
  13. Institut Supérieur des Sciences Appliquées (ISTAP) de N’Djamena ;
  14. Institut Supérieur de l’Eau et de l’Environnement (ISEE) de N’Djamena ;
  15. Institut Supérieur Polyethnique La Référence (ISPR) de N’Djamena ;
  16. Institut Cheikh IJDEMI ;
  17. Institut Supérieur Polytechnique (ISP) de Moursal ;
  18. Institut Supérieur Polytechnique- La Sorbonne (ISP-S) de N’Djamena ;
  19. Institut Supérieur des Etudes et Techniques Agricoles et d’Economie Rurale (ISETAER).

Baccalauréat session 2019 : 21.615 admis

Les résultats des épreuves écrites du baccalauréat session 2019 ont été proclamés ce jeudi 25 juillet.

Ce sont 21.615 candidats qui ont réussi aux épreuves écrites du baccalauréat session 2019. Les résultats ont été proclamés ce jeudi au Tchad, par les membres du jury de l’Office nationale des examens et concours du supérieur (ONECS). Sur un total de 83.141 candidats, 21.615 sont admis d’office, soit un taux de réussite de 26%.

Le nombre d’admissibles est de 20.106 candidats. Les résultats seront disponibles dès aujourd’hui sur internet, à travers les opérateurs de téléphonie mobile et l’affichage des listes dans les différents centres d’examen.

 

Tchad : les résultats de bac sont connus !

Selon le président de jury de la session juillet 2018 de l’examen 17 564 ont été déclarés admis d’office et 19 590 sont admissibles.

 

Le président du jury du baccalauréat 2018 Dr Djikoloum Benjamin a fait un point de presse ce dimanche 12 août 2018 à l’Office national des examens et concours du supérieur (Onecs) pour annoncer les résultats du baccalauréat session de juillet 2018.

Selon le président du jury Dr Djilokoloum Benjamin, sur un total de 79 631 candidats  ayant composé les épreuves de la première série du baccalauréat session de juillet 2018, toutes séries confondues, 17 564 déclarés admis d’office, ce qui donne un pourcentage de 22,06% et 19 590 ont été déclarés admissibles soit un taux de 24,60%. « Dans tous les cas on note une légère progression par rapport à l’année 2017 du nombre d’admis soit 0,66% », relève Dr Djikoloum Benjamin.

« Les résultats peuvent être consultés via un système de messagerie auprès des opérateurs de téléphonie mobile, airtel et tigo. Toutefois, pour les différents centres de N’Djamena, ces résultats feront l’objet d’un affichage dans les différents établissements publics. Les résultats sont également disponibles sur le site de l’Oncs (www.onecs.org )», informe le président du jury.

Pour les admissibles, la date de déroulement des épreuves de la seconde série d’épreuves leur sera communiqué ultérieurement ainsi que la liste des centres retenu.

Tchad : Idriss Deby effectue une visite surprise à l’ONECS

Il était question pour le Chef de l’Etat de vérifier et d’apprécier l’avancée du niveau de travaux en ce qui concerne le report des notes du baccalauréat.

 

Il était exactement 09h10 min, ce 08 aout lorsqu’Idriss Deby Itno passe les portes des bureaux de l’Office national des examens et concours du supérieur. Malgré la forte pluie, le Président de la République a tenu à venir constater de lui-même le niveau d’avancement de la saisie des notes. Sans

Ses proches collaborateurs et l’équipe de la presse qui l’accompagne se regardent dans les yeux. Question de savoir où l’on va ? La destination sera connue lorsque la voiture présidentielle s’immobilise dans les locaux de l’Office national des examens et concours du supérieur (ONECS) sis au quartier Gassi dans la commune du 7ème arrondissement de la capitale.

La correction des épreuves écrites du baccalauréat session de juillet 2018 étant terminée, le Président de la République a effectué cette visite inopinée à l’effet de s’enquérir de la phase des saisies de notes. L’ambiance était  studieuse et chacun s’attèle à la tâche qui lui est dévolue. Très détendu et jovial, le Chef de l’Etat Idriss Deby Itno a échangé avec presque la quasi-totalité des examinateurs pour s’imprégner du bon déroulement du bac qui a vu s’affronter 79.600 candidats toutes séries confondues répartis dans 94 centres.

Après s’être imprégné de la phase des saisies de notes du baccalauréat session de juillet 2018, le Président de la République Idriss Deby Itno échange avec les enseignants. Il apprendra qu’ils subissent de la torture morale, parce qu’on leur demande de faire authentifier leurs diplômes avant qu’ils ne perçoivent le salaire du mois de juillet  2018. Le Chef de l’Etat s’offusque face à cette situation qu’il qualifie de supplice inacceptable.  « Ne confondez pas contrôle physique pour le payement de salaires et audit des diplômes », a lâché le Président de la République Idriss Deby Itno . On ne peut plus clair !

Tchad : les résultats du baccalauréat seront connus le 16 août

C’est le président du jury de la session 2018 qui en a fait l’annonce ce 1er aout au cours du point de presse qu’il a tenu.

 

«Les travaux de dépouillement des copies confiés à une cinquantaine de membres du jury ont démarré le 24 juillet et se sont achevés le 30 juillet en fin de matinée ». C’est ce qu’a révélé le Dr Djikoloum Benjamin, président de jury du baccalauréat session de juillet 2018. Celui-ci a organisé un point de presse dans les locaux de siège de l’office national des examens et concours du supérieur.

Le but essentielle de cette rencontre était d’annoncé à la presse et au public la date prochaine de la proclamation des résultats de l’examen. En effet, dès le 16 août prochain, les élèves inscrits e classe de terminale durant cette année scolaire connaîtront leur sort.

Djikoloum Benjamin a expliqué que « depuis l’après-midi de 30 juillet, l’ensemble du jury constitué de 94 présidents de centre et de 51 membres du secrétariat procèdent aux travaux habituels de secrétariat ».

Le lycée Ibn Sina à N’Djaména est le centre unique retenu pour la correction des épreuves.  Et cette correction selon le président du jury a nécessité la mobilisation plus de deux milles correcteurs et vérificateurs. Il a cependant précisé que ceux retenus, pour effectuer les taches de correction et vérifications étaient essentiellement des enseignants du secondaire.

Le jury de la session juillet 2018 du baccalauréat au Tchad, entend « respecter le calendrier des examens tel qu’établi par la direction générale de l’Onecs ». Et ceci « d’autant plus que le gouvernement tchadien a honoré tous ses engagements financiers à l’égard de l’Onecs malgré les difficultés financière face auxquelles il est confronté ».

 

Education : début de correction du Bac

C’est depuis le lundi 23 juillet que les correcteurs de la session de 2018 de cet examen ont pris connaissance des feuilles.

La correction des copies des candidats au baccalauréat session de juillet 2018 a débuté, le lundi 23 juillet 2018 au lycée Ibnou Cina de N’Djamena. Ce 24 juillet 2018, le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Houdeingar David et son collègue de l’éducation nationale, Aboubakar Assidick Tchoroma ont effectué une descente pour constater l’effectivité des travaux.

Au siège de l’ONECS, les membres du jury réceptionnent toutes les copies des 94 centres du bac 2018. « Nous avons enregistré toutes les copies. Il ne manque que les copies du centre de Djeddah en Arabie Saoudite », nous confie un membre du jury.

Les copies à leur arrivée à l’ONECS sont marquées d’une vignette avec le logo de l’ONECS où, il est mentionné Security. « Chaque année, nous faisons de notre mieux pour améliorer l’organisation du bac, cette année les copies sont marquées par une vignette avant d’être acheminées au centre de correction », dit Abakar Hassaballah, le coordonnateur de l’Office du baccalauréat.

Au quartier général de correction, au lycée Ibnou Cina, la cour, les salles de classe et couloirs sont envahis par les correcteurs. Assis sur les tables bancs à deux ou trois, stylo rouge en main, ils corrigent les copies. Ils sont des centaines de correcteurs, des enseignants du secteur public comme privé mettant la grève de côté. « C’est le service minimum », lance un enseignant, visiblement membre de la plateforme syndicale revendicative.

Selon le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, tout se déroule bien et la correction est prévue pour s’achever le samedi 28 juillet 2018 et aussitôt les delibérations vont commencer.

 

 

Baccalauréat 2018 : les élèves tchadiens passent les épreuves depuis hier

Ils sont 79.600 candidats répartis dans 94 centres à travers le pays. Le coup d’envoi de cette session 2018 a été donné hier par les deux ministres en charge de l’éducation.

 

Les examens de fin d’année ont bien eu lieu au Tchad. Pour sûr, depuis hier les élevés inscrits en classe de terminale passent les épreuves du Bac. L’année scolaire n’a pas été des plus simple, mais ils espèrent tous braver cette examen, afin de la clôturer en beauté.

Le baccalauréat tchadien est organisé en deux séries d’épreuves dans les filières scientifiques et littéraires et dans les deux langues officielles du pays (français et arabe). Les épreuves se déroulent jusqu’au 21 juillet dans 94 centres d’examen répartis à travers tout le pays.

Les résultats du baccalauréat de la session de juillet seront connus le 28 août prochain, d’après l’office national des examens et concours du supérieur (ONECS).

Il faut rappeler que les choses n’étaient pas gagnées. Il y a quelques jours encore le débat était de savoir si finalement les examens auront lieu au Tchad cette année ou pas. L’année scolaire a été secouée par deux grèves des enseignants du secteur public. Ceux-ci réclament le payement intégral de leur salaires et prime.

D’ailleurs, c’est depuis la fin de mai que les élevés inscrits dans des établissements d’enseignement public n’ont plus repris le chemin de l’école. Si à ça on ajoute la période d’interruption de janvier à mars, les élevés n’auront passés que six mois sur les bancs de l’école cette année.

Aucun incident n’a encore été enregistré depuis le début des épreuves hier 16 juillet 2018.