Tchad : le candidat Pahimi Padacke Albert critique l’Agence de gestion des élections

Le candidat du RNDT-Le Réveil intervient suite à la demande de retrait des affiches électorales et des portraits des candidats, par  l’Agence nationale de gestion des élections (ANGE).

Dans un communiqué du 3 avril, l’Agence nationale de gestion des élections a exigé le retrait des affiches de campagne électorale et les portraits des candidats des espaces publics. Le communiqué de l’ANGE n’apporte pas de précision sur les candidats ou partis politiques concernés.

Pour Pahimi Padacke Albert, c’est un : « manque de neutralité et de courage ! ». Le président du parti, RNDT-Le Réveil, laisse entrevoir que, l’Agence en charge des élections a peur d’indexer le président de Transition candidat Mahamat Idriss Deby, son Premier ministre candidat Succes Masra et leur partis qui sont en situation de violation de la loi électorale. « L’ANGE du MPS est incapable d’indexer clairement les deux coupables moins encore de sortir un carton. »

« Le peuple tchadien espérait que la conscience du serment de ses membres pouvait faire émanciper l’ANGE de son image, par sa composition, de bureau de soutien de certains candidats », déplore l’ancien premier ministre.

 

Tchad : le régulateur des médias et l’Agence de gestion des élections collaborent pour la présidentielle

En vue de l’élection présidentielle en perspective, une rencontre s’est tenue ce 2 avril entre le président de la Haute Autorité des Média et de l’Audiovisuel et le président de l’Agence Nationale de Gestion des Élections.

 

Le déroulement de l’élection présidentielle du 6 mai 2024 va également se jouer dans les médias publics et privés. Pour permettre à chaque candidat de bénéficier des mêmes privilèges, le régulateur des médias a fixé des orientations à observer sur divers supports, Presse imprimée, Radio, Télévision et Presse en ligne.

C’est dans cette logique que ce jour, le président de la Haute Autorité des Média et de l’Audiovisuel (HAMA), Abderamane Barka Abdoulaye Doningar a remis au président de l’Agence Nationale de Gestion des Élections (ANGE), Ahmat Bartchiret, le document qui contient les décisions de son institution pour une présidentielle équitable et réussie.

Il s’agit entre autres des décisions 12, 13 et 14 relatives au respect des principes d’équité et/ou d’égalité, de pluralisme et d’équilibre de l’information par les médias publics et privés ; la réglementation du temps d’antenne, du temps de parole et de l’espace rédactionnel dans les médias publics et privés.

Le président de l’ANGE appelle à œuvrer l’équité, la rigueur et la surveillance des contenus pendant la période électorale. Ahmat Bartchiret à la lutte contre la manipulation et la désinformation.