Tchad-présidentielle 2021: la presse privée bénéficie d’une subvention de 130 millions de FCFA

Des chèques d’un montant total de 130 millions de francs CFA ont été remis aux patrons des médias privés le 29 mars 2021. C’est une subvention de l’Etat aux médias en période électorale

Les enveloppes ont été remises aux responsables, de journaux, radios, télévisions, et média en ligne par la Haute autorité des médias et de l’audiovisuel (HAMA). Le président de cette institution, Dieudonné Djonabaye a précisé que, ce n’est pas l’aide à la presse en période électorale, mais une assistance financière non obligatoire, pour la promotion de la communication en période électorale.

Le président de l’organe de régulation des médias au Tchad ajoute que, cet appui a été institué par décret, dans le cadre de l’ouverture de la campagne électorale et le déroulement de scrutin, l’Etat alloue une subvention publique destinée à la promotion de la communication en période électorale

La cérémonie de remise de ces enveloppes s’est déroulée à la conférence épiscopale du Tchad.  

Coronavirus : l’OCI soutien financièrement 21 pays dont le Tchad pour atténuer les effets de la maladie

La déclaration a été faite ce 25 juin, l’Organisation de la coopération islamique (OCI) a décidé de soutenir ses pays membres afin de permettre à ces derniers de faire face aux effets négatifs de la pandémie

Dans le souci d’implémenter l’initiative d’assistance aux Etats membres de l’OCI les moins avancés, l’organisation a décidé financièrement 21 pays. l’argent est issu des  fonds de solidarité islamique à ses pays membres. La subvention permettra aux pays bénéficiaires de renforcer leur potentiel de lutte contre l’impact de la pandémie de la covid-19.

Les pays bénéficiaires sont le Tchad, le Yémen, la Mauritanie, le Sénégal, l Mali, le Soudan, les Comores les Maldives. L’aide financière accordée à ces pays permettra d’amortir les incidents causés par la pandémie à coronavirus. Les 21 pourront dès lors renforcer l’approvisionnement en matériels médicaux.

Le montant de la subvention n’a pas été spécifié par le donateur.

Tchad : la France apporte une subvention de 5 millions d’euros pour l’émancipation des femmes

C’est à travers l’Agence Française de Développement (AFD), qu’elle a alloué ce mardi, cette subvention de deux mois, après l’engagement pris par le président français Emmanuel Macron lors de sa visite à N’Djamena.

Le projet, appelé « Pasfass » pour « Projet d’autonomisation sociale des femmes tchadiennes par l’accès aux services de santé et la prise en compte des violences basées sur le genre », doit s’étendre sur trois ans dans les deux provinces du Logone Oriental et du Mandoul, selon un communiqué de l’AFD. Financé sur trois ans, le projet sera mis en oeuvre par un consortium regroupant deux ONG française et tchadienne et un groupe de recherche.

Il vise à toucher 548.000 Tchadiennes qui « bénéficieront d’un accès amélioré à des soins de qualité », selon le communiqué de l’AFD. Lors de sa visite au Tchad en décembre, le président français avait annoncé avoir débloqué des fonds pour son allié tchadien, notamment un prêt de 40 millions d’euros pour payer les salaires et les retraites des fonctionnaires. « L’avenir africain se construira par l’autonomisation des femmes », avait aussi déclaré Emmanuel Macron. Au Tchad, 78% des femmes sont illettrées (contre 50% des hommes) et 70% mariées avant 18 ans, souvent par le biais de mariages forcés, pourtant interdits.