Tchad : la Turquie prévoit une vingtaine de bourses complètes pour les étudiants tchadiens

La promesse a été faite le 14 septembre 2023, par l’ambassadeur de la République de Türkiye au Tchad Kemal Kaygisiz.

C’était à l’issue d’une audience que lui a accordé le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’innovation, Tom Erdimi. Le patron de l’Enseignement et le diplomate turc ont discuté des questions d’ordre académique.

Après avoir salué mutuellement la bonne coopération entre le ministère de l’Enseignement Supérieur du Tchad et celui de la Türkiye, l’ambassadeur a indiqué que : « son pays accordera au Tchad une vingtaine de bourses complètes à partir de cette année académique 2023/2024. » Il explique que, son pays qui est très attaché à la question de l’éducation et de l’enseignement supérieur accordera davantage une importance particulière à cette coopération avec Tchad à travers le système éducatif.

A l’issue de la séance, Tom Erdimi a instruit les instances concernées de son département à renouveler dans un délai convenable certains accords entre les universités turques et tchadiennes arrivés à l’échéance.

Le Tchad et le Qatar discutent du projet de construction du complexe scolaire à N’Djamena

Le ministre de l’Education nationale et de la Promotion civique, Moussa Kadam, a reçu en audience, ce jeudi 14 septembre 2023, l’ambassadeur de l’Etat de Qatar au Tchad, Taleb Bin Mohamed Al-Menakhas.

Les deux personnalités se sont entretenues sur la coopération dans le secteur de l’éducation. Elles ont évoqué, notamment, la question du dossier du projet de construction du complexe scolaire à N’Djamena, à exécuter sous financement de l’Etat de Qatar. Il ressort de cet entretien que des étapes importantes sont franchies pour la réalisation de ce projet.

Le ministre de l’Education Nationale et le diplomate qatari affirment leur disponibilité à œuvrer pour le raffermissement de la coopération dans le domaine de l’éducation.

Tchad : l’OMS remet des kits sanitaires aux formations sanitaires d’Abéché

C’est une information du ministère de la Santé publique. Le13 septembre 2023, l’OMS a fait  un don des médicaments aux formations sanitaires urbaines du district sanitaire d’Abéché.

C’était en présence du Secrétaire Général de la province du Ouaddaï Abakar Hissein Didigui.

Composé des antalgiques, des antibiotiques, des solutés, des vitamines et de quelques consommables, ce don permet à prendre en charge gratuitement les patients souffrant de la dengue.

Les structures bénéficiaires sont le CHU d’Abéché, l’infirmerie de la Maison d’arrêt et les 11 centres de santé urbains du district sanitaire d’Abéché.

Le délégué provincial de la Santé et de la Prévention du Ouaddaï, Dr Abdel Mahmoud Chene a déclaré à cette occasion que depuis la notification des premiers cas de l’épidémie de la dengue à Abéché le 15 Août dernier, 731 cas suspect ont été enregistrés dont 27 positifs. Le délégué appelle la population à veiller au respect des mesures de prévention contre la dengue, surtout l’assainissement du milieu et l’utilisation des moustiquaires imprégnées. Il demande également à la population de se rendre à la structure sanitaire la plus proche en cas de fièvre, maux de tête ou douleur articulaire.

Tchad : plusieurs fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères en retard au travail

A l’issue d’une visite inopinée ce 14 septembre 2023, la secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Kassiré Housna constate que les agents ne respectent pas les heures d’arrivée au travail.

Au ministère des Affaires étrangères, des Tchadiens de l’étranger et de la Coopération internationale,  ceux qui ont trainé les pas pour venir au travail ont été surpris ce jour. 7H 30 précises, le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Kassiré Housna Isabelle demande aux agents de la sécurité en faction de bloquer les portes d’entrée du ministère.

Sous le regard alerte de Mme le Secrétaire d’Etat, les agents de la sécurité s’exécutent. Et ceux qui ont l’habitude de venir après 7h 30 ont eu la désagréable surprise de constater que les portails d’entrée sont hermétiquement fermés.

Certains retardataires ont eu accès au bâtiment qu’après avoir été sommés de rester quelques minutes sous une pluie menaçante.

Après avoir supervisé les arrivées des retardataires, Mme Kassiré Isabelle Housna, accompagnée de l’Inspecteur Général, du Porte-Parole, du Directeur Général de l’Administration et quelques responsables du département, inspecte les différents bureaux de deux tours A et B. Elle a vérifié un à un tous les bureaux et le constat est alarmant. A part ceux qui seraient en déplacement ou excusés pour des cas de maladie, nombreux sont les bureaux qui sont fermés et leurs occupants absents.

Pour le Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères, cette visite inopinée est de constater de visu la présence effective des agents sur leurs lieux de travail et d’appeler ces derniers à la conscience professionnelle.

Bon à savoir que le travail dans l’administration publique, selon le terme du décret n° 187/PR/MFPT/1996, commence de 7h à 15H30 de lundi à jeudi et de 7H à 12H, le vendredi.

Source :

Tchad : N’Djaména abrite la 9e session ordinaire de la CRUROR- AC 2023

Les travaux de la Conférence des Recteurs des Universités et des Responsables des Organismes de Recherche d’Afrique centrale ( CRUROR- AC 2023) se tiennent dans la capitale tchadienne du 13 au 14 septembre.

« Financement des universités dans l’espace CEMAC » ; « Évaluation des stratégies collaboratives Universités – PTF, financement efficace de l’enseignement supérieur et productivité de la recherche scientifique en zone CEMAC », sont entre autres le thème et sous thème qui meublent ces travaux de deux jours.

L’objectif est de mettre en relief des stratégies collaboratives Universités – PTF qui contribuent à améliorer l’efficacité du financement des structures d’enseignement et de recherche.

Au cours de cette session, les responsables des universités et organismes de recherche de l’espace CEMAC vont réfléchir sur les stratégies à mettre en place pour le financement des institutions universitaires. Ils se pencheront également sur le règlement intérieur en modifiant certaines dispositions en vue de le conformer aux réalités.

Dans son discours d’ouverture, le ministre tchadien de l’Enseignement supérieur, Tom Erdimi a déclaré que la : « qualité et la survie des institutions universitaires dépendent du financement. » Il en a profité pour inviter les participants à développer des partenariats et coopérations qui débouchent sur le financement.

Pour le Pr Bertin Léopold Kouayep, directeur de l’École supérieure de commerce et de gestion de Yaoundé, il s’agit d’une dynamique de collaboration, dans laquelle les parties engagées doivent chacune trouver leur intérêt.  « C’est la logique gagnant-gagnant. » Il estime que : « le financement du système d’enseignement supérieur et de la recherche scientifique des universités de la CEMAC par les PTF repose sur ce principe ».

Le Pr Bertin Léopold Kouayep, rappelle que, c’est dans une poursuite de la construction de l’intégration régionale, que les États de l’espace CEMAC ont retenu, en plus du projet de mise en place d’une zone de libre-échange en Afrique centrale, le Projet de Renforcement du Système d’Enseignement Supérieur et d’Amélioration de la Recherche Scientifique dans cette région. 

Tchad : un groupe égyptien spécialiste des transports fait le clain d’œil au gouvernement

Le directeur général du groupe d’investisseurs, GS GROUP, en provenance d’Egypte a présenté son offre de service dans le domaine de la sécurité routière au ministère tchadien des Transports.

Ce jour 13 septembre 2023, la ministre des Transports terrestres et de la Sécurité Routière, Fatima Goukouni Weddeye a reçu en audience, Mahmoud Fathy, DG du groupe d’investisseurs, GS GROUP. Une multinationale égyptienne, spécialiste du système d’étiquetage électronique des véhicules, le contrôle technique, la formation en conduite automobile et la géolocalisation des véhicules.

Le groupe égyptien, rapporte le service de presse du ministère des Transports, vient présenter sesoffres de service et partager ses expériences dans le but de négocier un partenariat pour soutenir le ministère dans d’amélioration de la sécurité routière au Tchad d’une part et renforcer le système de transport urbain et interurbain d’autre part.

A l’issue des échanges Fatima Goukouni Weddeye a indiqué que : «la question de la sécurité routière constitue un défi majeur pour le gouvernement tchadien. » L’État entend mutualiser ses efforts à ceux des potentiels partenaires privés, en vue d’asseoir une politique efficace en matière des transports terrestres, pour mieux sécuriser nos routes, ajoute-t-elle.

Conférence ministérielle de la Coopération économique Corée-Afrique : le Tchad présent

Le Tchad est représenté à la 7e Conférence ministérielle de la Coopération économique Corée-Afrique (KOAFEC). La délégation qui a quitté N’Djaména est conduite par la ministre Madeleine Alingue.

La secrétaire d’Etat à la Prospective Economique et aux Partenariats Internationaux, Madeleine Alingue, est cheffe de fil de la mission qui participe à la 7e Conférence ministérielle de la Coopération économique Corée-Afrique (KOAFEC). Les assises sont placés sous le thème : « Embrasser un avenir durable : Tansition énergétique juste et transformation Agricole en Afrique ».

 Les travaux se déroulent  du 12 au 15 septembre 2023, à Busan, en République de Corée du Sud.

Les échanges ont porté sur les transitions énergétiques à faible émission de carbone et la sécurité alimentaire en Afrique, ainsi que les liens possibles avec la Corée dans ces deux domaines.

La Conférence ministérielle de la Coopération économique Corée-Afrique vise à promouvoir un dialogue politique de haut niveau sur la coopération entre la Corée et l’Afrique.

C’est une initiative du Groupe de la Banque Africaine de Développement, le ministère de l’Economie et des Finances de la République de Corée et Korea Eximbank.

Tchad : des travaux de rénovation annoncés à l’aéroport d’Abéché

L’ASECNA débloque un montant de 800 millions de FCFA pour les travaux d’extension et réaménagement du bloc trafic de l’aéroport d’Abéché.

Durant son séjour le 12 septembre 2023, à Abéché dans la province du Ouaddai, le ministre de l’Aviation civile, Hissein Tahir Souguimi, a discuté des travaux de rénovation de l’aéroport avec les personnes impliquées dans la gestion de l’aéroport. D’après le projet, le bloc trafic de l’aéroport d’Abéché connaîtra une rénovation avec agrandissement, réaménagement et installation d’équipement modernes de traitement de passager et de leur bagage.

Ce projet de réaménagement est financé à hauteur de 800 millions de FCFA par l’Asecna. Pour une période de 5 ans.

La décision d’entamer ces travaux font suite au constat, de la vétusté des installations et des équipements aéroportuaires, la détérioration du mur de l’aéroport, la présence de riverains traversant l’aéroport, le manque d’agents de sécurité et le jardinage dans l’enceinte de l’aéroport.

Le service de presse du ministère de l’Aviation rappelle que, l’Aéroport d’Abéché est actuellement classé comme un site à haut risque selon les critères de l’OACI en raison des nombreuses lacunes constatées.

Tchad : création d’un Centre de recueil et d’enregistrement des données policières

Par décret n° 2278 du 18 août 2023, il est créé au Tchad, Centre de recueil et d’enregistrement des données policières (CREDOP). La structure sera logée au ministère en charge de la sécurité publique.

D’après les termes du décret, le centre est chargé de la gestion du système national d’information policière dénommé « Système d’information policière du Tchad » (SIPT). Sa mission est entre autres, de collecter, recenser, centraliser, sauvegarder, partager les données issues des contrôles et rechercher des personnes et des biens dans le cadre des missions de police administrative et judiciaire.

« Tous les fichiers automatisés du Centre, contenant des données à caractère personnel feront l’objet d’une déclaration auprès de l’Agence Nationale de Sécurité Informatique et de Certification Electronique, en conformité avec les dispositions de la Loi N° 007/PR/2015 du 10 février 2015 portant protection des données à caractère personnel. »

Le Centre regroupe en son sein le personnel de la Police nationale, de la Gendarmerie nationale, de la Garde nationale et nomade du Tchad et de la Coordination de la Police Judicaire.

Bien que logé au sein du ministère en charge de la sécurité publique, c’est le ministère en charge de la justice qui assure le contrôle juridique et judiciaire

Tchad : le ministère de la Santé présente les dépenses des hôpitaux nationaux et provinciaux

Le secrétaire général du ministère de la santé publique et de la prévention Dabsou Guidaoussou a dirigé ce mardi 12 septembre 2023, une séance semi- virtuelle, de présentation de la situation des recettes et dépenses des hôpitaux nationaux et provinciaux pour le premier semestre 2023.

Le secrétaire général a signifié que l’année 2024, sera une année très chargée en termes d’activités pour le ministère et aussi pour le pays qui œuvre sans relâche pour le bien – être des populations en cette phase de Transition. L’année nouvelle exige une gestion minutieuse et rigoureuse des recettes générées par les formations sanitaires pour améliorer la prise en charge des patients.

Dans la présentation faite par l’inspecteur technique, Chaltout Mahamat Yakhoub, il a été notifié que la majeure partie des hôpitaux nationaux et provinciaux font des progrès en matière de recettes et dépenses. Ces hôpitaux, planifient les dépenses et gèrent les recettes pour mieux répondre aux sollicitations des usagers de leurs services respectifs, respectant ainsi, les recommandations des conseils d’administration.

Des propositions sont faites pour améliorer l’exercice afin de cerner davantage les indicateurs clés et les moyens qui y sont alloués pour pérenniser les acquis et réajuster les actions pour plus de résultats.

Le secrétaire général a indiqué que d’autres outils seront élaborés pour avoir assez d’informations dans le but de comprendre et prioriser les actions à réalisées. Dabsou Guidaoussou a salué le travail accompli par l’inspection générale et insisté sur la nécessité de revoir les stratégies de collecte des informations liées aux dépenses, aux recettes et aux activités réalisées.

Le secrétaire général du ministère de la santé publique et de la prévention a aussi demandé que les activités des Pharmacies provinciales d’achats soient intégrées pour suivre la bonne marche de ces structures.

L’exercice est intéressant et il faut poursuivre ces méthodes pour aider les formations sanitaires à mener à bien leurs tâches a renchéri le secrétaire général.

Source : ministère de la Santé.

Le Tchad adresse ses condoléances aux victimes de la tempête Daniel en Libye

Plus de 150 personnes ont péri dans les inondations causées par la tempête Daniel dans l’est de la Libye, le 11 septembre 2023. De nombreux pays dont le Tchad exprime sa solidarité.

Suite aux inondations causées par la tempête Daniel dans la région d’Al-Jabal al-akhdar à l’est de la Libye, le 11 septembre 2023, causant plusieurs morts et blessés ainsi que d’importants dégâts matériels, le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères, des Tchadiens de l’Etranger et de la Coopération Internationale, l’ambassadeur Mahamat Saleh Annadif, adresse les condoléances du Tchad au gouvernement et au peuple libyen, plus particulièrement aux familles éplorées.

Il souhaite : « prompt rétablissement aux personnes blessées et la miséricorde d’Allah à ceux qui ont perdu la vie lors de cette catastrophe.»

Un deuil national de trois jours a été décrété en Libye. En plus des nombreux morts et blessés, quatre ponts principaux et deux immeubles se sont effondrés.

Tchad : le gouvernement au secours des communautés agropastorales affectés par la crise du soudan

Le ministre de la production et de la transformation agricole Laoukein Kourayo Medard lance le projet, ‘’Réponse d’urgence aux besoins humanitaires des communautés agropastorales affectés par la crise du soudan’’ à Abéché.

Le projet réponse d’urgence aux besoins humanitaires agro-pastoraux affectés par la crise du soudan est financé par le fond des Nations-Unies pour les réponses aux urgences à travers l’organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture FAO.

Dans son mot de circonstance, le gouverneur de la province du Ouaddaï Bachar Ali Souleymane a relevé que ce projet mis en œuvre vient Corroborer les attentes des populations de la province qui ont accueilli et accueillent leurs frères et sœurs du soudan, avant d’adresser ses sincères remerciement à la FAO pour le financement de cet important projet.

Pour sa part, le représentant de la FAO au Tchad, Mark Mankoussou a signifié que l’intervention de ce projet permettra d’atténuer l’impact de la crise avec l’afflux des réfugiés sur les moyens d’existence et aura des retombés positives immédiates au sein des communautés hôtes sur la malnutrition et la sécurité alimentaire des enfants et des femmes aussi sur l’amélioration de leurs conditions socio-économique.

Lançant le projet, le ministre d’État, ministre de la production et de la transformation agricole Laoukein Kourayo Medard a loué la volonté des autorités tchadiennes qui se traduit par la mise en place des outils de coordination.

Signalons que les actions de ce projet permettront d’améliorer et de diversifier la production et la productivité agro-pastorale de manière durable à travers la fourniture d’intrants agropastoraux adaptés pour renforcer la résilience des communautés vulnérables.

Tchad : Succès Masra annonce la fin de son exil

Dans une déclaration sur sa page Facebook le 9 septembre, Succès Masra, président des Transformateur annonce son probable retour au pays d’ici le 20 octobre 2023.

« Sauf cas de force majeur, d’ici le 20 octobre 2023 nous serons avec vous au Tchad, à N’Djaména pour finir ce que nous avons ensembles ce que nous avons commencé. » Cette annonce du leader des Transformateurs intervient près d’un an après son départ du pays. Succès Masra avait  fui après la répression les manifestations du 20 octobre 2023. Des manifestations organisées par des partis politiques et certains mouvements de la société civile.

Le retour annoncé du leader des Transformateur rime avec la relance des activités politiques du parti. « Nous allons d’ici le 20 octobre 2023, être parmi vous à N’Djamena, afin de continuer cette longue lutte vers la transformation indispensable de notre pays en une terre de justice et d’égalité pour chaque tchadien et chaque tchadienne », souligne l’homme politique.

Dans une déclaration, précédente Succès Masra déclarait : « nous allons rentrer avec un état d’esprit nouveau, déterminés, afin de nous battre à vos côtés. Nous allons rentrer aussi avec des outils nouveaux, avec des boucliers nouveaux. Nous avons mis aussi en chantier un certain nombre d’actions, parce que nous sommes aussi déterminés à privilégier, malgré les massacres : un le dialogue, deux la réconciliation nationale. » C’était à la veille de la commémoration de l’indépendance.

Il est à préciser que la manifestation qui a poussé l’homme politique à quitter le pays a été à l’origine de plusieurs victimes.

Tchad : la presse privée suspend la couverture des activités présidentielles

Cette décision fait suite aux entraves persistantes rencontrées dans la couverture des activités présidentielles. Les médias privés pointent du doigt accusateur, la Direction de la communication présidentielle (DGCOM).

 

A travers une déclaration de ce vendredi 8 septembre 2023, les membres de la presse privée du Tchad, unis pour la défense de la liberté de la presse et du droit à l’information, annoncent la suspension de la couverture des activités présidentielles. Et l’arrêt de de toute collaboration avec la DGCOM.

Ils dénoncent les : « entraves persistantes rencontrées dans la couverture des activités présidentielle. » Les médias privés accusent la DGCOM d’avoir érigé des obstacles compromettant.

Les faits déplorés par les spécialistes de la presse privée sont entre autres, violence et intimidation ; restrictions injustifiées ; sélection partisan et les menaces et chantages liés aux droits d’auteur.

Tchad : le Guera lance l’opération une semaine pour planter 16000 plants

La délégation provinciale de l’Environnement, de la Pêche et du Développement durable du Guera a lancé ce 8 septembre au sein de l’ONAPE de Mongo, la semaine nationale de l’arbre édition 2023.

Le délégué de l’environnement, de la Pêche et du Développement Durable du Guera Ahmat Kachalla Kasser a souligné que c’est une semaine qui dédiée à la mise en terre des plants. « Cet acte n’est pas de venir planter et laisser ces plants mis en terre à la merci de la nature, mais plutôt s’investir personnellement à sa protection pour qu’elle puisse réussir. Vous conviendrez avec moi que la protection de l’Environnement et la lutte contre le changement climatique ne seront possible que s’il y a le reboisement. Le renouvellement et la bonne gestion durable de notre biodiversité passe toujours par le reboisement. La nature est vraiment très fragile et sensible au réchauffement climatique. Nous disposons d’une couche de population vulnérable et impuissante face au caprice du méfait du changement climatique », annonce le délégué provincial de l’environnement du Guéra.

Il a indiqué que 16000 plants sont disponibles et mis à la disposition de la population afin de mener cette opération durant toute la semaine dédiée à cette activité.

Le délégué provincial de l’environnement du Guéra a profité de cette occasion pour remercier les responsables du Projet RePER pour leurs multiples actions en faveur de la délégation Provinciale de l’Environnement du Guéra surtout en matière de la protection de l’Environnement, plus précisément la lutte contre la désertification et le réchauffement climatique.

Tchad : la ministre des transports apprécie les performances du guichet unique

Instauré en juillet 2022, pour faciliter les procédures de délivrances des documents obligatoires des véhicules, le Guichet unique automobile se porte bien, se réjoui la ministre en charge des Transports.

Dans la journée du jeudi 7 septembre 2023, la ministre des Transports terrestres et de la Sécurité routière, Fatima Goukouni Weddeye a inspecté le guichet unique qui se trouve au sein de son département pour constater l’effectivité des avancées des travaux. Il s’agit d’un instrument créer pour simplifier, les procédures de délivrances de tous les documents obligatoires des véhicules (cartes grises, assurance, fiche technique).

Plus d’un an après, le guichet passe en revue. La ministre des Transports à l’issue de sa descente déclare avoir apprécié les efforts fournis. Par ailleurs, elle exhorte l’équipe qui y travaille à redoubler d’effort pour la satisfaction des usagers de la route.

La ministre rappelle enfin, l’importance des actions de communication et de sensibilisation qui doivent être entrepris pour mieux faire comprendre aux usagers l’importance et la célérité avec laquelle ces documents sont délivrés.

Tchad : vulgarisation des instruments juridiques internationaux de protection des réfugiés

Le gouvernement tchadien de concert avec HCR a organisé le 06 septembre 2023 un atelier de vulgarisation de deux principaux instruments juridiques internationaux de protection des réfugiés, des demandeurs d’asile et des déplacés internes.

D’entrée de jeu le ministre de l’Administration du Territoire, de la Décentralisation et de la Bonne gouvernance, a remis « la loi d’asile et son décret d’application ». Dans sa déclaration, Limane Mahamat, appelle que depuis une décennie le Tchad constitue une terre d’asile pour les réfugiés qu’il accueille, soit à ce jour près de 1.062.000 personnes en déplacement. Cela fait du Tchad non seulement le premier pays d’asile en Afrique mais aussi et surtout, le classant parmi les dix plus grands pays d’accueil des réfugiés du monde.

Il a ensuite ajouté que depuis le 15 avril 2023, le Tchad continue à enregistrer un nouvel afflux massif de réfugiés et retournés en provenance du Soudan voisin composé majoritairement de femmes et enfants estimés à plus de 400.000 personnes.

Le ministre lance un appel à la mobilisation internationale en vue de soutenir les efforts du Gouvernement à faire face convenablement à la situation des réfugiés et déplacés internes.

Tchad : le président de transition décrète l’éradication de la mendicité infantile

Mahamat Idriss Deby Itno, a signé le 7 septembre 2023, un décret portant création et attributions de l’initiative présidentielle pour l’éradication de la mendicité infantile (IPEMI) au Tchad.

 

Cette mesure entre dans l’exécution des résolutions et recommandations du Dialogue national inclusif et souverain.

L’IPEMI est rattachée à la présidence de la république,  avec pour missions de coordonner les actions de lutte contre le phénomène des enfants de la rue ; d’enclencher et superviser le processus d’éradication du phénomène des enfants de la rue. Et de concevoir et mettre en œuvre un plan d’intervention en faveur des enfants mouhadjirinees, protéger et encadrer ces enfants et assurer leur réinsertion sociale.

Tchad : le gouvernement s’engage à résoudre les dysfonctionnements dans les communes

Le ministre de l’Administration du Territoire, de la Décentralisation et de la Bonne Gouvernance, a fait part à ses collègues des dysfonctionnements constatés dans les mairies du pays.

Le 5 septembre 2023 un conseil extraordinaire des ministres s’est tenue à N’Djaména. Plusieurs questions, dont les problèmes que rencontrent les communes ont été évoqués. C’est le ministre de l’Administration du Territoire, de la Décentralisation et de la Bonne ouvernance qui a communiqué sur ce dernier aspect.

Limane Mahamat a présenté au conseil : « les graves dysfonctionnements constatés dans les communes du Tchad. » Il s’agit particulièrement des conseils élus depuis 2012 et des comités de gestion des communes de moyen exercice pour lesquels : « la mauvaise gestion, les querelles au sein du conseil communal entravent le développement local et le bien-être des populations. » A l’issue des travaux, le quitus a été donné au ministre afin d’appliquer la loi et d’étudier les situations au cas par cas, prendre les mesures qui s’imposent afin de résoudre lesdits dysfonctionnements.

Tchad : le président de transition participe au sommet africain sur le climat à Nairobi

Mahamat Idriss Deby Itno, président tchadien de la transition, a pris part le 6 septembre 2023, à la clôture des travaux du Sommet Africain sur le Climat à Nairobi au Kenya.

Placé sous le thème : « Stimuler la croissance verte et les solutions de financement climatique pour l’Afrique et le monde », les travaux du Sommet Africain sur le Climat de Nairobi se sont achevés.

Ce  sommet réunissant une vingtaine de chefs d’Etat africains a débouché sur l’adoption de la « Déclaration de Nairobi » sur le climat qui instaure une taxe carbone mondiale, la création de nouveaux droits de tirage spéciaux du FMI pour le « climat », à la hauteur de ceux qui avaient été alloués aux pays pauvres face à la COVID-19 et qui sera transmise à la COP 28 en novembre prochain à Dubaï aux Emirats Arabes Unis.

Le président tchadien de transition qui a pris part aux assises est de retour à N’Djaména ce 7 septembre 2023.

Tchad : une délégation du HCR reçue en audience par le chef de la diplomatie

Une mission du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés a échangé de la situation des réfugiés soudanais le 6 septembre 2023, avec le ministre des Affaires étrangères.

Une délégation conduite par le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés, Filippo Grandi a été reçue par le ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, des Tchadiens de l’Étranger et de la Coopération internationale, l’ambassadeur Mahamat Saleh Annadif. La situation des réfugiés soudanais au Tchad a constitué l’essentiel des échanges au cours de cette audience.

C’est l’occasion pour le diplomate onusien d’exprimer à monsieur le Ministre d’État, la reconnaissance de son institution au Gouvernement tchadien pour avoir ouvert ses frontières aux ressortissants soudanais en besoin de refuge. Pour Filippo Grandi, la Communauté Internationale, notamment le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés est aux côtés du Tchad pour soutenir la réponse humanitaire.

La mission du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés au Tchad s’inscrit dans le cadre de la visite conjointe HCR-Banque Mondiale, avec en ligne de mire, l’imprégnation de la situation humanitaire à l’Est du pays où vit près d’un million de réfugiés soudanais.

Source : MAETECI

Tchad : ouverture de la 2ème session parlementaire après deux mois de vacances

L’ouverture solennelle de la seconde session ordinaire 2023 du Conseil National de Transition (CNT), a eu lieu le mercredi 06 septembre 2023.

Le président du Conseil national de transition, Haroun Kabadi, a présidé le 6 septembre, l’ouverture de la 2ème session parlementaire de 2023. Elle intervient après deux mois de vacances parlementaires.

Elle s’ouvre dans un contexte marqué par les préparatifs du Référendum Constitutionnel au Tchad. Au cours de cette session, le CNT entend poursuivre le rayonnement de la diplomatie parlementaire à travers la participation aux grands événements internationaux.

L’agenda prévoit également, l’examen des textes juridiques, dont le projet de loi de finances portant budget général de l’État pour l’exercice 2024, l’interpellation des membres du Gouvernement et bien d’autres activités, explique le président du Conseil.

Pour rappel, l’enrôlement biométrique visant à mettre à jour a d’ores et déjà débuté. Les équipes sont actuellement dans la zone méridionale.

Tchad : formation des points focaux sur la pharmacovigilance

Le secrétaire général adjoint du ministère de la Santé publique et de la Prévention, Dr Mahamat Hamit Ahmat a lancé ce 6 septembre 2023 l’atelier de formation des points focaux sur la pharmacovigilance.

L’objectif de cet atelier est de former 19 chefs d’antenne de surveillance et 136 points focaux pour la pharmacovigilance dans 19 provinces du Tchad, sur la : « notion de base en pharmacovigilance, la démarche de notification, d’investigation et de l’analyse causale des cas de MAPI, le remplissage des fiches de notification, des fiches d’enquête et le formulaire ODK, sur la gestion des cas graves et de disponibiliser les outils de collecte de données et le guide de formation des acteurs de la pharmacovigilance au niveau opérationnel», détaille le ministère.

Le secrétaire général adjoint Dr Mahamat Hamit Ahmat a souligné que les produits de santé notamment le médicament et les vaccins sont efficaces mais ils ne sont pas dépourvus de risques connus sous le nom des effets indésirables. Les plus graves peuvent nuire à la Santé et constituent une menace grave pour la santé publique.

Tchad : la Banque mondiale et le HCR s’unissent pour soutenir les réfugiés soudanais

La directrice générale des opérations de la Banque mondiale, Anna Bjerde, et le Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, entament une visite conjointe au Tchad.

Cette mission du 6 au 8 septembre 2023, vise à prendre la mesure de l’ampleur de l’afflux de réfugiés fuyant la crise soudanaise vers le territoire tchadien. En effet, avec un peu plus d’un million de réfugiés recensés, le Tchad est le cinquième pays d’accueil de réfugiés au monde par habitant. La crise au Soudan voisin contribue à la forte augmentation de déplacements forcés vers le Tchad avec « 400 000 nouveaux arrivants depuis le 15 avril 2023 », date du début du conflit au Soudan.

Dans le cadre de la réponse immédiate, la Banque mondiale en partenariat avec le gouvernement et le Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (UNHCR) fournissent des transferts monétaires d’urgence afin de soutenir économiquement les ménages refugiés ainsi que les populations d’accueil et facilitent l’accès à l’éducation et aux services de santé à travers le projet de soutien aux réfugiés et aux communautés d’accueil (PARCA) qui a ainsi aidé 70 000 familles. « Par ailleurs, l’UNHCR a relocalisé 43% des réfugiés de zones frontalières spontanées vers des camps existants ou nouvellement établis. »

Les fonctionnaires de la Banque mondiale et du HCR visiteront des camps de réfugiés à l’est du pays pour échanger avec les populations déplacées et les communautés d’accueil, et pouvoir ainsi mieux adapter la réponse à cette crise.

 Ils rencontreront également les autorités tchadiennes, ainsi que les principaux acteurs et partenaires de développement et seront accompagnés de leurs délégations. La mission permettra aussi de discuter des actions stratégiques nécessaires pour renforcer la coordination et le soutien aux réfugiés et aux communautés d’accueil dans l’est du pays, ainsi que d’établir le lien entre l’humanitaire et le développement.

Tchad : affrontement tragique entre militaire tchadien et français

Une militaire tchadien a été tué par balle suite à une altercation avec son frère d’arme de la force française Barkhane le 05 septembre 2023 à Faya Largeau.

 

La ville de Faya Largeau a échappé de peu à un soulèvement populaire suite à la mort d’un militaire tchadien. Le soldat tchadien, apprend-on, allait se faire traiter au centre de santé des forces françaises au Sahel. Quelques temps après son arrivé dans l’établissement hospitalier, il a eu une altercation avec un soignant militaire de la force française.

D’après les premières informations, au moment de l’altercation, le militaire tchadien aurait assené trois coups de poignards. En guise de riposte, le française a dégainé son arme et a ouvert le feu. Le soldat tchadien est mort sur le coup. Et le français en soins intensifs, indique la même source.

Alertés, les éléments de force de défense et de sécurité se sont déployés sur le site pour constater. Et aussi contenir les manifestants qui ont entrepris de manifester les devant la base de la force française. Actuellement une ceinture militaire a été dressée autour de la base militaire française.

Tchad : un terrain de 10.000 mètres carrés attribué au ministère de l’Enseignement supérieur

C’est l’une des résolutions adoptées en conseil extraordinaire des ministres du 5 septembre 2023. La séance a été présidée par le président de transition, Mahamat Idriss Deby Itno.

Les ministres tchadiens ont été réunis en conseil extraordinaire le 5 septembre 2023, à N’Djamena. A l’issue de ces travaux les membres du gouvernement ont, examiné 7 projets de Loi, 2 projets de décret. Dont le projet de décret portant affectation au profit du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, de 10.000 mètres carrés. L’espace est destiné est destiné à la construction du siège du ministère de l’Enseignement Supérieur.

Ce texte a été initié par le ministre de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et de l’Habitat. Le terrain attribué se trouve au quartier N’Djari, section 1, îlot 7 bis, lot 3, dans la commune du 8ème arrondissement de la ville de N’Djamena.

Tchad : validation de la stratégie de scolarisation des enfants des nomades

Le gouvernement tchadien a annoncé ce 5 septembre, la mise en place d’une stratégie nationale pour l’éducation des enfants des nomades et des éleveurs.

Le ministère de l’Education Nationale et de la Promotion Civique et celui de l’Elevage et de la Production Animale, œuvrent dans ce sens. Le département en charge de l’éducation a fait savoir que : « le Tchad sera doté, bientôt, d’une stratégie nationale pour l’éducation des enfants des nomades et des éleveurs. »

Les deux ministères ont organisé ce mardi ce mardi 5 septembre 2023, au CEFOD, l’atelier de validation de cette stratégie. C’est le secrétaire général du ministère de l’Education Nationale et de la Promotion Civique, Mahamat Séïd Farah, qui a présidé la séance.

Le projet est élaboré en collaboration avec leurs partenaires, l’Agence Française de Développement (AFD) et l’Union Européenne.

Tchad : annonce de la création d’un « groupe énergie » pour les projets de la SNE

Le ministre d’État, secrétaire général à la présidence, Dr Gali Ngoté Gatta, a présidé une réunion regroupant, le ministre des Hydrocarbures, le directeur général de la Société nationale d’électricité le 4 septembre 2023.

A l’issue de cette rencontre il a été décidé la création d’un « groupe énergie » pour mener à bien les projets de la SNE. « Tous les problèmes de l’entreprise seront analysés pour trouver des solutions efficaces, améliorer les performances de la SNE afin d’accroître graduellement la production pour répondre aux besoins de la population en matière d’énergie. » Ces informations ont été données à la presse par le secrétaire général à la présidence.

Le directeur général de la SNE, Ramadan Erdebou, note qu’ils sont conscients des problèmes de la SNE. « Les perturbations de ces derniers temps sont indépendantes de notre volonté, car les centrales des Farcha 1 et 2 qui fournissent la moitié de la production à la SNE ont besoin d’être maintenues. Cela a entraîné des pannes de quelques groupes. »

Tchad : le président de transition de retour à N’Djaména

Mahamat Idriss Deby Itno est arrivé à N’Djaména ce lundi 4 septembre 2023. Le président de transition regagne la capitale après son séjour dans les provinces du Lac et du Kanem.

Dans le cadre de sa tournée  à l’intérieur du pays, le président de transition, Mahamat Idriss Deby s’est respective rendu à  Mao dans le Kanem hier et à Bol, Chef-lieu de la province du Lac ce week-end. Cette dernière marque la 19ème étape de la tournée. Dans les deux circonscriptions, les échanges ont porté sur des questions d’ordre national, des sujets de développement local et de paix.

A son arrivée, il a été accueilli à l’aéroport international Hassan Djamous par le premier ministre, Saleh Kebzabo, quelques membres du gouvernement, des conseillères nationales de transition, ses proches collaborateurs au secrétariat général de la présidence, à l’Etat-major particulier entre autres.

Le Tchad représenté à la session extraordinaire de la CEEAC sur la situation au Gabon

Une délégation tchadienne, conduite par le ministre des Affaires étrangères a quitté N’Djaména ce 4 septembre, pour prendre part à la session extraordinaire de la CEEAC sur la situation au Gabon.

Après avoir fermement condamné la prise de pouvoir par les forces de défense et de sécurité, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), ouvre la 4ème Session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’États et Gouvernement sur la situation politique et sécuritaire au Gabon.

L’émissaire du Tchad, Mahamat Saleh Annadif, ministre en charge des Affaires étrangères a quitté la capitale politique ce jour, pour Djibloho en Guinée équatoriale où les travaux se dérouleront.

Pour rappel le 30 août dernier un groupe de militaires réuni en un « Comité pour la transition et la restauration des institutions » (CTRI), a pris le contrôle du pays, quelques minutes après l’annonce de la réélection d’Ali Bongo. Plusieurs pays et organisations dont le Tchad ont condamné le coup d’Etat et demandent le retour à l’ordre constitutionnel.